Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

La Turquie juge le traitement des Ouïgours musulmans en Chine de « honte pour l’humanité »

dimanche 10/février/2019 - 12:01
La Reference
طباعة

La Turquie a dénoncé samedi 9 février le traitement réservé par la Chine aux Ouïgours, minorité musulmane turcophone dont des ONG dénoncent la persécution à la différence

« La politique d’assimilation systématique des autorités chinoises à l’égard des Turcs Ouïgours est une honte pour l’humanité », a déclaré dans un communiqué Hami Aksoy, porte-parole du ministère des affaires étrangères.

Le Xinjiang, vaste région dont les Ouïgours constituent la principale ethnie, a été le cadre de violentes tensions interethniques et d’attentats meurtriers, avant d’être placée ces dernières années sous haute surveillance policière.

 

 

Des « centres » contre la « radicalisation » selon Pekin

Jusqu’à un million de musulmans y seraient détenus dans des centres de rééducation politique, selon des accusations d’experts et d’organisations de défense des droits de l’homme.

Ces accusations sont démenties par Pékin qui parle de « centres de formation professionnelle » contre la « radicalisation » islamiste. Pékin assure que les mesures de sécurité au Xinjiang sont nécessaires pour combattre l’extrémisme mais ne visent aucun groupe ethnique en particulier.

« Les Ouïgours qui ne sont pas détenus dans des camps sont aussi sous forte pression », ajoute M. Aksoy, appelant la communauté internationale et le secrétaire général de l’ONU « à mettre un terme à la tragédie humaine qui se déroule dans le Xinjiang ».





"