Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Le président Sissi : nous nous souvenons d’al-Mansiy avec fierté, quant à Achmawi, nous le voulons pour le juger

jeudi 11/octobre/2018 - 11:12
La Reference
طباعة

La Référence

 

Le président Abdel Fattah as-Sissi a affirmé qu’il y avait une grande différence entre les dangers que l’Egypte affrontait auparavant et ceux qu’elle affronte aujourd’hui, ajoutant : « Les dangers que l’Egypte affronte aujourd’hui sont différents de ceux qu’elle a affrontés après la guerre de juin 1967. Car l’ennemi était à l’époque connu et identifié, et le peuple savait cela, tandis que l’ennemi aujourd’hui est un ennemi de l’intérieur qui vise à nous détruire ».

Le président a fait allusion dans son discours au Séminaire éducatif des Forces armées à l’occasion de la commémoration du 45e anniversaire de la victoire d’octobre, aujourd’hui jeudi, au terroriste Hicham Achmawi que l’armée libyenne est parvenue à arrêter il y a quelques jours en compagnie de deux autres terroristes : l’Egyptien Bahaa Ali, membre du groupe al-Murabitunes, et Mar’i Zoghbiya, recherché au niveau international.

Sissi a dit : « Achmawi était avec l’officier égyptien disparu Ahmad al-Mansiy dans la même unité militaire, mais la différence est grande entre Mansiy dont nous nous souvenons avec fierté, et Achmawi que nous voulons pour le juger ».

Le président a loué le rôle joué par les forces armées et la police civile dans la lutte contre le terrorisme, en particulier au nord-Sinaï, indiquant qu’ils poursuivaient la mission de la génération d’octobre pour la protection du pays.

Il a ajouté : « Nous n’avons pas d’autre alternative devant nous que le travail et la patience, et je vous promets que nous verrons l’Egypte meilleure en 2020 ».

Notons que Hicham Achmawi était officier dans l’armée avant de devenir terroriste, quant au martyr Ahmad al-Mansiy, il a été tué dans une attaque exécutée par des terroristes appartenant à l’organisation terroriste Daech contre les forces de l’armée au sud de Rafah dans le Sinaï, le vendredi 7 juillet 2017.

Le martyr Ahmad Mansiy est né en 1978 dans le gouvernorat d’ach-Charqiya, et rejoint à la fin des années quatre-vingt-dix les forces spéciales, après avoir obtenu son diplôme de la Faculté militaire. Il se distingue alors et est nommé à la tête de la brigade 103 des forces spéciales.

Les forces armées libyennes ont arrêté le terroriste Hicham Achmawi lundi dernier 8 octobre, lors d’une opération de sécurité dans la ville de Derna, en compagnie d’un terroriste, et de la femme du terroriste Amr Rifaaï Surur et de ses deux fils.

Le porte-parole de l’armée nationale libyenne, le général de brigade Ahmad al-Mismari, a expliqué que Achmawi était tombé aux mains de l’armée le lundi à l’aube, lors d’une opération de sécurité à Derna.

Notons que Achmawi est le terroriste le plus recherché en Egypte, étant donné le nombre d’opérations terroristes qu’il a exécutées. Il faisait partie de ceux qui ont participé à la dispersion du sit-in armé de Rabia, et après la dispersion, il partit en Libye en 2013 et participa avec des Egyptiens à la création de l’organisation terroriste al-Murabitunes. Il participa aussi à de nombreuses attaques contre des barrages de sécurité égyptiens, et en mai 2018, des bruits coururent sur sa mort lors d’opérations de l’armée nationale libyenne contre le Conseil des « Mudjahidines de Derna ».

 

"