La Reference : Imposition des «redevances» ... Les Houthis continuent de faire chanter les pauvres à Sanaa (طباعة)
Imposition des «redevances» ... Les Houthis continuent de faire chanter les pauvres à Sanaa
آخر تحديث: الجمعة 17/12/2021 06:20 م
Imposition des «redevances»
La milice houthie soutenue par l'Iran a commencé à adopter des méthodes plus criminelles sans la moindre considération pour les souffrances du peuple yéménite, comme elle en a pris l'habitude ces derniers temps, en soutirant des sommes d'argent ou les soi-disant «redevances» imposées aux produits importés sous prétexte de faire face à la pandémie de Coronavirus.

   La milice terroriste a imposé des taxes à des dizaines de restaurants populaires que fréquentent les personnes en situation difficile à Sanaa.

  Les médias ont annoncé que les milices avaient mené des campagnes de collecte visant des dizaines de restaurants populaires, tandis que les responsables miliciens des offices de tourisme ont mené de vastes campagnes avec des véhicules et des hommes armés, obligeant les propriétaires des restaurants à payer des redevances en espèces et exigeant qu'ils accélèrent les démarches pour se procurer des permis de travail afin de les inclure dans ce que le groupe appelle la "liste des restaurants touristiques". 

  Il importe de souligner que les chiffres et statistiques locaux ont révélé que les milices ont pu récolter près de trois mille milliards de riyals grâce aux taxes qu’elles imposent aux Yéménites à Sanaa et dans le reste de leurs zones de contrôle (le dollar équivaut à environ 600 riyals).

  Auparavant, la milice houthie avait ouvert 3 comptes bancaires pour collecter des dons sous prétexte de lutter contre la pandémie de Covid-19.