La Reference : Aboul Fath al-Farghali: le mufti légal de l’Organisation Tahrir ach-Cham (طباعة)
Aboul Fath al-Farghali: le mufti légal de l’Organisation Tahrir ach-Cham
آخر تحديث: السبت 17/08/2019 01:44 م
Aboul Fath al-Farghali:
Ahmad Adel

Certains médias syriens ont annoncé le 10 août 2019 la mort d’Aboul Fath al-Farghali, mufti légal de l’organisation Tahrir ach-Cham – groupe terroriste du gouvernorat d’Edleb au nord de la Syrie – et ex-bras militaire d’Al-Qaïda en Syrie, dirigée par Abou Mohammad Al-Joulani. Abou Fath a été l’un des membres de la Gamaa Islamiya en Egypte. Son nom véritable était Yahya Taher Ferghali. Lorsque les chefs de la Gamaa Islamiya en Egypte décidèrent de mettre fin à la violence en 1997, Aboul-Fath adopta une position étrange, en refusant de renoncer à l’idéologie de la Gamaa et en s’opposant ainsi à l’initiative, incitant même les éléments des groupes extrémistes à l’intérieur des prisons à réaliser des opérations suicides contre les forces de la police et de l’armée. Il fut condamné en 2000 à 25 ans de prison par un tribunal égyptien, mais l’ex-président Morsy donna l’ordre de la libérer en 2012. Après sa libération, il partit pour le Soudan, peu avant la chute des Frères, où il resta un mois, avant de se diriger vers la Turquie, puis vers la Syrie, où il devint responsable du département de la prédication et de l’orientation dans le mouvement Ahrar ach-Cham. Il s’y illustra comme l’un de ses cadres les plus éminents jusqu’au 23 décembre 2016, date à laquelle il rejoignit l’organisation Tahrir ach-Cham dirigée par Abou Mohammad al-Joulani, qui le nomma membre du Conseil de la choura de l’organisation et son mufti légal. Il dirigea également 9 brigades jusqu’à sa mort dans la campagne d’Edleb, et il avait un groupe sur Telegram où il publiait ses fatwas.