La Reference : « Pour la Libye » : le ralliement des tribus derrière l’armée fait échouer les plans des terroristes (طباعة)
« Pour la Libye » : le ralliement des tribus derrière l’armée fait échouer les plans des terroristes
آخر تحديث: الخميس 16/01/2020 12:54 ص
« Pour la Libye »

Les tribus libyennes ont joué un rôle essentiel dans la crise libyenne, après le début des événements en février 2011, et cela en s’opposant aux milices

terroristes et en soutenant l’armée nationale libyenne sous la direction du maréchal Khalifa Haftar.

C’est ainsi que les chefs des tribus libyennes Tarhouna et al-Assabi’a ont eu une rencontre avec Haftar durant laquelle ils ont affirmé leur refus de l’intervention militaire turque en Libye, et ont renouvelé leur soutien aux forces armées qu’il dirige pour faire face à l’ « invasion turque » de leur pays.

Haftar a aussi rencontré les chefs des tribus de la région d’al-Rajma à Bengazi, qui ont affirmé leur soutien aux opérations militaires pour libérer la capitale des groupes terroristes soutenus par la Turquie.

Et en avril 2019, lorsque Haftar avait annoncé le lancement de l’opération Déluge de dignité, les tribus de la ville de Tarhouna avaient publié une déclaration affirmant leur soutien à l’armée nationale libyenne, dans sa guerre de libération de la capitale Tripoli.

Notons qu’en septembre 2018, une rencontre avait eu lieu entre les représentants des tribus libyennes les plus grandes de la région sud, et des délégations importantes des régions de l’est, du centre et de l’ouest, avec à leur tête Bal’id al-Cheikhi, coordinateur social auprès du commandement général de l’armée libyenne. Et l’élément le plus important de la déclaration finale a été le soutien total apporté à l’armée régulière et l’appel à dissoudre les milices qui contrôlent la capitale, ainsi que la remise de leur armement aux instances officielles de l’Etat.