La Reference : es armes volées: nouvelles divergences entre Tahrir al-Cham et Hurras al-Din à Edleb (طباعة)
es armes volées: nouvelles divergences entre Tahrir al-Cham et Hurras al-Din à Edleb
آخر تحديث: الأربعاء 03/06/2020 07:28 م
es armes volées:

Durant les deux derniers jours, Hay’at Tahrir al-Cham a publié des documents affirmant qu’elle avait trouvé une grande quantité d’armes à l’un des sièges de Hurras al-Din.

La crise a commencé la semaine dernière, lorsqu’un groupe de trois hommes a volé un canon antiaérien 23, dans le Bureau militaire de Tahrir al-Cham, avant de se réfugier dans un siège du Hurras al-Din dans le village de Arab Saïd.

Selon l’Agence d’informations nationale syrienne, Tahrir al-Cham a pu arrêter l’un des trois éléments, mais Hurras al-Din l’a empêchée d’arrêter les deux autres. Tahrir al-Cham a pu cependant pénétrer dans le siège, où elle a trouvé nombre d’autres armes volées.

Suite à cet incident, Hurras al-Din a accepté de remettre à Tahrir al-Cham l’ensemble des armes volées ainsi que les deux hommes pour être jugés.

Mais malgré l’accord entre les deux factions, Hurras al-Din a nié avoir volé les armes, et prétendu que toutes les accusations de Tahrir al-Cham étaient mensongères, et que toutes les armes se trouvant dans leur entrepôt étaient leur propriété.

De son côté, le professeur de sciences politiques Abdel Khabir Atallah a affirmé que ce qui se passait entre les deux factions était la preuve de leur faiblesse, du fait qu’elles recouraient à des armes volées pour compenser leurs déficiences.

Et d’ajouter que ce recours des factions armées à Edleb au vol d’armes prouvait que la Turquie avait commencé à réduire son soutien financier et logistique à ces factions.