Publié par CEMO Centre - Paris
ad a b
ad ad ad

Violations d’Erdogan contre les Kurdes: 21 politiciens kurdes condamnés à la prison pour terrorisme

jeudi 02/juillet/2020 - 09:21
La Reference
طباعة

Fatima Abdel Ghani

 

21 politiciens kurdes ont été condamnés à une peine de prison totale de 144 ans par le Tribunal pénal de Mardin au sud de la Turquie.

Selon le journal turc Zaman, on trouve parmi les condamnés les maires des villes de Kiziltepe et Ertoglu qui avaient été démis de leurs fonctions en 2016, dans l’affaire de « l’Union des communautés du Kurdistan », de la ville de Mardin.

La séance du jugement a eu lieu le 25 juin. 

6 accusés ont été condamnés à 8 ans de prison pour « appartenance à une organisation terroriste », 11 autres à 6 ans et trois mois, trois autres à 7 ans et 6 mois, et un autre à 9 ans.

10 accusés ont été acquittés, et 19 autres sont en cours de procès.

Ces jugements coïncident avec le rejet par la Cour Suprême de la demande d’annulation de la décision du Parlement turc de déchoir de leur fonction deux députés du Parti démocratique des peuples, présentée par ce Parti. 

Le Parti démocratique des peuples a demandé aussi la libération de son ex-président SalahettinDemertach qui est en prison depuis quatre ans pour terrorisme.

Les partis d’opposition turcs accusent ainsi Erdogan d’utiliser la justice pour punir ses ennemis politiques, après avoir nommé des juges et procureurs généraux qui lui sont parfaitement loyaux.

Selon des rapports de presse, les provinces du sud-est de la Turquieà majorité kurde sont témoins de violations de la part des forces de sécurité sous prétexte de poursuivre les membres du Parti des travailleurs du Kurdistan, les autorités lançant régulièrement des campagnes d’arrestation visant les Kurdes.

 

"