Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Abdelrahim Ali : L’Etat français possède des informations importantes sur les groupes islamistes

mercredi 24/octobre/2018 - 08:32
La Reference
طباعة

Le Dr Abdelrahim Ali, directeur du Centre des Etudes du Moyen Orient à Paris et rédacteur en chef d’Al-Bawaba news, a déclaré mercredi lors d’une table ronde organisée par le CEMO à Paris, qu'il existait des groupuscules qui se répandaient dans les différentes provinces fran!aises et qui travaillaient à faire proliférer les pensées radicales. "L’Etat français possède des informations importantes et trsè sensibles sur cesgroupes. J'ai eu l'occasion de lire certains de ces rapports trop sensibles qui portent des informations minutieuses sur ce que l'on donne et l'on essaie de faire propager à travers les leçons que donnent les membres de ces groupes, ainsi que sur les sources de financement de ces groupuscules ", a-t-il révélé.

Et Dr Ali de renchérir que parler "l'islam français" et de "l'islam anglais", ne serait qu'une autre image de l'escroquerie. "Lorsqu'on parle, cela devrait être fait dans un autre contexte : celui de la présence d'un citoyen français, abstraction faite de sa religion, musulman qu'il soit ou chrétien ou sans religion", a renchéri le directeur du CEMO.

Et d'ajouter qu'un des conseillers sur lesquels compte le gouvernement français dans son projet de "l'islam français", a présenté dans le plan qu'il devait soumettre au président Macron, des noms pour des éléments inculpés dans le terrorisme et qui sont affiliés aux Frères musulmans et connus des services de renseignements arabes et français. « Ces éléments trompent la population en lui faisant croire qu’ils livrent de la viande Halal. Comment peut-on égorger de manière Halal 100 milles bêtes en l’espace d’une heure ? L’argent qu’ils récupèrent sert à créer des ghettos terroristes dans les banlieues », a affirmé Abdelrahim Ali. Et d’ajouter que l’Etat doit imposer ses lois sur ces groupes.

"