Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Les armes iraniennes envoyées aux Houthis : quel degré de sophistication

jeudi 01/novembre/2018 - 03:15
La Reference
طباعة

Ali Atef Hassan

 

De nombreuses instances officielles arabes et occidentales ont critiqué l’aide iranienne aux milices houthies, affirmant que malgré l’embargo décidé par les Nations unies sur les armes envoyées aux Houthis, l’Iran continue sa fourniture d’armes aux milices, dont la plus récente annoncée le 28 octobre dernier par l’Agence d’informations iranienne Tasnim concerne des missiles de type Badr P1. 

Depuis 2011, l’Iran a œuvré à faire du territoire yéménite un marché pour ses exportations d’armes, non pas dans un but commercial, mais pour servir son projet dans la région, qui consiste à exporter la révolution iranienne, dans le but de « défendre les opprimés », selon les termes officiels.

Cependant, l’Iran ne se contente plus de fournir aux Houthis des armes traditionnelles, mais leur envoie également des missiles perfectionnés et balistiques capables d’atteindre les pays voisins comme l’Arabie saoudite – comme les missiles de type Badr P1. Leur expédition se fait surtout par la mer, en utilisant des navires transportant des denrées, du fait que cela rend l’inspection plus difficile.

Cependant, il est difficile aux Houthis en tant que groupe de se servir des armes qui leur sont expédiées, et c’est pourquoi il leur est envoyé également des conseillers militaires iraniens pour les former, mais aussi pour assurer l’entretien des armes et les perfectionner, en collaboration avec des éléments du Hizbollah libanais.

 

 

 

"