Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Les relations égypto-allemandes… entre la coopération et le renforcement de l’ouverture sur l’Afrique

jeudi 01/novembre/2018 - 03:17
La Reference
طباعة

Mervet Zakaria

 

Le président Abdel Fattah as-Sissi est arrivé le dimanche 28 octobre en Allemagne dans le but de renforcer la coopération avec le gouvernement allemand et de participer aux cérémonies de l’Initiative allemande de partenariat avec l’Afrique.

Concernant l’Afrique, l’Egypte est le premier partenaire de l’Allemagne en Afrique du Nord, et le troisième dans la région arabe, et Le Caire a besoin actuellement d’une coopération économique, et d’investissements allemands pour financer un ensemble de projets prioritaires : infrastructure, développement de la zone du Canal de Suez, mise en valeur des terres agricoles, production et distribution de l’électricité, et développement des projets d’énergies renouvelables.

D’autre part, les deux parties ont convenu de la nécessité d’étendre la coopération aux domaines des transports, de l’industrie, et de la formation des travailleurs dans les petites et moyennes entreprises, ainsi qu’au domaine militaire, en renforçant les capacités militaires et techniques des forces navales égyptiennes.

La coopération dans la lutte contre le terrorisme et l’émigration clandestine était aussi à l’ordre du jour, l’Allemagne ayant accueilli de nombreux émigrants, surtout du Moyen-Orient, depuis les révolutions du Printemps arabe en 2011.

L’Egypte cherche aussi à profiter de l’expertise allemande dans l’enseignement technique et fondamental. Il existe actuellement en Egypte 7 écoles allemandes dont l’Etat veut porter le nombre à 10, outre son désir de créer 50 écoles nouvelles d’enseignement technique.

 

"