Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Pour la première fois la coalition arabe accuse les Houthis de trafic d’armes via le Sultanat d’Oman

samedi 03/novembre/2018 - 04:33
La Reference
طباعة

Islam Mohammad

La coalition arabe menée par l’Arabie saoudite au Yémen a accusé, pour la première fois, les milices houtis de procéder à un trafic d’armes par les voies terrestre du Sultanat d’Oman.

Le colonel Turki Al Maliki, porte-parole de la coalition a expliqué lors d’une conférence de presse, la méthode des milices dans ce trafic en présentant l’image d’un camion transportant des missiles en provenance de la ville frontalière de Serfet à destination des zones sous contrôle des milices, et qui a été intercepté un jour plus tôt.

De son côté, le chercheur Mohammad Alaa El Dine affirme à ‘’La Référence’’  que les milices houtis souffrent du blocus sévère que leur a imposé la coalition. Ce qui les pousse à chercher d’autres portes de sortie pour faire circuler les armes. Les crises que connait le Proche-Orient ont dévoilé l’instrumentalisation iranienne visant à impliquer le Sultanat d’Oman par des accords militaires, énergétiques et commerciaux  comme la construction d’un pont sur le détroit de Hormuz.

Il affirme également que Mascate a joué un grand rôle dans les négociations entre l’Iran et le Groupe des six sur le nucléaire iranien. Les exportations iraniennes vers le Sultanat s’élèvent à 556 millions USD tandis que les importations sont de 230 millions USD.

Il importe de rappeler que les Forces de résistance et l’armée loyale appuyées par la coalition ont réussi à prendre le contrôle du littoral ouest du Yémen qui était le lieu de livraison d’armes en provenance d’Iran pour les milices dans leur combat contre le peuple yéménite.

 

"