Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

La violence envers les coptes, Pourquoi?

mercredi 07/novembre/2018 - 06:47
La Reference
طباعة

Maher Farghaly

Après la révolution du 25 janvier, le livre « L’Egypte et la route vers la nation du Califat » d’Abou Bakr Ahmed a été publié. Il fournit un aperçu analytique de la situation en Egypte, et souligne l’importance de l’Egypte pour l’organisation de l’Etat islamique,

En raison de la centralité de l'Etat égyptien et de sa force, la question posée par les dirigeants de l'organisation était : Comment conquérir l'Egypte ? Un autre livre « Le mystère du puzzle égyptien » est apparu dont l’auteur est Abou Mawdoud Al-Hermasi. Il évoque la clé pour accéder au cœur du Caire.

Al-Hermasi s’est appuyé sur plusieurs axes, le premier est : qui gouverne l’Egypte ? Que veulent les Etats-unis et l'ordre mondial de l'Egypte ? Il affirme que l'Egypte restera la clef de la stabilité pour l'Occident dans le monde musulman. Elle est donc la mère du monde. Lorsqu’elle est stable, le monde est stable et lorsqu’elle est instable le monde est instable. L’auteur se demande : comment conquérir l'Egypte? La réponse est :

 

Premièrement : en propageant le chaos au sein de l’armée, de la police et dans les rangs des chrétiens coptes.

 

Deuxièmement : en épuisant l'État et en démolissant le système financier en prenant pour cible les ports, les voies de navigation et les institutions économiques et financières comme la Banque centrale, la bourse et les banques.

 

Troisièmement: faire fuir tous les investissements étrangers et arabes en Egypte en prenant pour cible les entreprises, les institutions des pays du Golfe et les institutions étrangères.

 

Quatrièmement : en assassinant les juges, les officiers de police et de l'armée et les journalistes qui ne disposent pas de garde rapprochée.

Cinquièmement: en mettant le feu dans les zones tribales du Sinaï, de Matrouh et de Wadi Al-Natroun.

Après la chute du pouvoir des Frères musulmans en Egypte, des acteurs islamistes encore plus violents sont apparus.

Ces groupes extrémistes ont considéré que la première étape pour s’emparer de l’Egypte est la lutte intellectuelle, suivie par la destruction des installations, puis par des attaques contre la police et enfin la phase finale consiste à s’attaquer aux Coptes.

L’assassinat des Coptes est une indication que ces extrémistes ont échoué dans les premiers points. Les coptes sont le maillon faible qui embarrasse le régime et ses alliés occidentaux.

Ainsi, les attaques contre les chrétiens coptes et les églises n’est pas une surprise, car elles relèvent des politiques terroristes et d'une idéologie radicale fondée sur des références religieuses faibles.

 

"