Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Le complot turc pour exploiter les pays africains comme carte de pression

mardi 13/novembre/2018 - 05:53
La Reference
طباعة

Le continent africain regorge de richesses. Le président turc Recep Tayyip Erdogan veut s’en emparer. Il désire notamment exploiter les pays africains en les utilisant comme carte de pression dans les conflits opposant son pays à l’Europe. « Erdogan dispose de nombreux outils pour tenter de pénétrer en Afrique, en particulier les Frères musulmans, qui se cachent derrière le rideau de la prédication et de l’appel à l’Islam dans les sociétés africaines », affirme Mohammed Hamed, chercheur spécialiste des affaires turques. Et d’ajouter dans une déclaration à La Référence que la Turquie utilise l’action sociale comme outil pour s’infiltrer sur le continent noir, surtout l'agence turque de coopération et de coordination (Tika), qui œuvre sous le couvert du travail de secours.

« L’économie et les accords économiques constituent d’autres outils pour la Turquie », affirme Hamed. Le gouvernement d'Erdogan tente de renforcer sa présence dans les pays pauvres d’Afrique en versant des pots-de-vin aux fonctionnaires de ces pays, et en concluant des accords d'aide ou des accords commerciaux. Selon Mohamed Hamid les objectifs de la Turquie est de contrôler la décision politique sur le continent, et à « La voix de l'Afrique » dans les forums internationaux. « Erdogan veut contrôler économiquement l’Afrique et s’en servir comme le panier d’aliments de la Turquie ainsi qu’un vaste marché pour les produits turcs », affirme Hamed. « Erdogan soutient l'organisation internationale des Frères Musulmans, ainsi que les gouvernements qui ont une grande présence frériste », conclut-il.

"