Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Pourquoi les organisations terroristes survivent-elles aux attaques visant leurs chefs?

mercredi 28/novembre/2018 - 05:36
La Reference
طباعة

Maher Ferghali

 

Une étude importante portant le titre « Pourquoi les organisations terroristes survivent-elles aux attaques visant leurs chefs? » publiée par le périodique International Security pourrait nous être utile dans notre guerre contre le terrorisme. En effet, elle répond à la question de savoir comment ces organisations ont pu survivre en surmontant les répercussions de la disparition de leurs chefs.

L’étude explique ainsi que la tendance à la décentralisation à l’intérieur de ces organisations et leur transformation en réseaux décentralisés ne s’appuyant pas sur des dirigeants particuliers pour exécuter leurs missions, les a aidées à survivre. Cela suppose une séparation claire entre les ailes politiques et militaires et les organisations sociales de certaines organisations djihadistes, dans le but de leur permettre de survivre face aux opérations antiterroristes.

L’étude conclut que les organisations terroristes « religieuses » parviennent en général à surmonter l’assassinat de leurs chefs, et qu’au contraire, ces assassinats peuvent conduire à davantage de cohésion organisationnelle et à renforcer leur puissance militaire. Et alors que l’assassinat des chefs militaires conduit à entraver l’activité de ces organisations, l’assassinat des chefs « spirituels » conduit à davantage d’opérations terroristes de représailles comme cela a été le cas après l’assassinat de Ben Laden au Pakistan et d’Anwar al-Awaliqi au Yémen.

"