Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Le menteur Salem al-Harizi, une griffe iranienne sur le corps ensanglanté du Yémen

vendredi 21/décembre/2018 - 01:51
La Reference
طباعة

Ali Salem al-Harizi, ancien vice-gouverneur de la province yéménite d'Al-Muhra, a fait allégeance aux milices houthies qu’il soutient sans failles. Il a manifesté son besoin de coopérer avec elle contre la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. Ces informations sont issues d’un entretien paru lundi 17 décembre 2018 dans les colonnes d’Al Massira, qui est un journal pro-iranien et pro-qatari au Yémen.

Ce dialogue a suscité de vives réactions de colère de la part du peuple yéménite, qui le qualifie de « scandale » et de « révélation de la vérité », montrant le véritable visage du complot ignoble dirigé par le Qatar et l’Iran avec la participation d’Al-Harizi dans la province yéménite d’Al-Muhra.

Les slogans d'Al-Harizi - annoncés dans le dialogue - ne sont qu'une partie des revendications et des allégations contre la coalition arabe, qui avaient été soulevées par les milices houthies particulièrement avant le coup d'État sanglant de 2014 contre la légitimité constitutionnelle au Yémen. Al-Harizi a faussement prétendu que la coalition assassinait de nombreux enfants, femmes et personnes âgées innocents, disant que le peuple yéménite devrait manifester contre l'Arabie saoudite.

Certains reportages yéménites révèlent le visage horrible de Harizi, l'un des bras du diable envers l'Iran et le Qatar.

Salim cherche à semer le chaos et le sit-in dans le pays pour que le Yémen redevienne un champ de bataille, particulièrement à al-Muhra et par conséquent renverser les pays et les régimes qui fournissent de l’aide au Yémen.

Des sources yéménites ont annoncé une réunion de l'ancien député de la province d'Al-Muhra, Ali Salem Al-Hurazi, avec un officier du renseignement qatari, et des personnalités iraniennes, afin de préparer des complots contre la coalition arabe dans le but de renverser cette dernière, qui cherche de toutes ses forces à expulser les armées iraniennes et qataries dans le pays.

Al-Harizi, en collusion un autre groupe iranien et qatari, a accepté de provoquer le chaos et de déstabiliser la sécurité des personnes qualifiées, et de mobiliser des sit-in et des manifestations dans le pays pour dénoncer la présence de la coalition.

« Ce que dit Al-Harizi n’est que pure calomnie à l’encontre des forces de la coalition arabe, qui cherche à sauver le Yémen, et résoudre la crise yéménite complexe », a dans une déclaration à La Référence (Al Marjae), indiqué Mahmoud al-Taher, analyste politique yéménite.

Al-Taher de souligner qu’Ali Salem Al-Harizi est un citoyen ordinaire inconnu et qui n'a aucune base de popularité dans la rue yéménite, donc il n’a aucune raison de faire ce genre de déclarations. « Son objectif principal est de déstabiliser la rue yéménite pour tenter de déstabiliser la province d'Al-Muhra, à travers le chaos qu'il veut provoquer », a-t-il déclaré.

Selon l’analyste politique yéménite, l’Iran et le Qatar cherchent à perturber à nouveau la scène yéménite en jouant sur plusieurs axes, notamment la violation de la trêve dans la ville de Hodeidah et l’échec des consultations de la Suède, qui ont eu lieu la semaine dernière, en suscitant des conflits entre les Yéménites. « Et c’est ce que fait exactement al-Harizi », conclue-t-il.

"