Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Emad Al Bannani, le meilleur candidat pour présider le Parti de la Justice et de la Construction frériste en Libye

vendredi 28/décembre/2018 - 03:20
La Reference
طباعة

Alors que le Parti de la Justice et de la Construction, porte-parole des Frères musulmans en Libye, se prépare pour sa conférence au début de l’année, en janvier 2019, les voix s’élèvent pour désigner le dirigeant dudit parti et l’un de ses fondateurs Emad Al Bannani comme le futur président de cette formation politique. Il serait le probable successeur de l’actuel président Mohamed Sawane.   

Au vu des différends qui surgissent ces derniers temps entre les clans de prédicateurs de la confrérie et le parti politique après qu’une aile du parti ait posé son opposition aux velléités d’intervention de la confrérie dans la gestion du parti. Elle a exigé que la Daawa ne s’implique pas aux affaires politiques.

Mais il arrive qu’Al Bannani approuve l’implication de la Confrérie dans les affaires du parti, étant donné qu’il est le probable prochain président.

Les chances d’Al Bannani de remporter surtout qu’il a le soutien des caciques fréristes dont Al Sadiq Al Ghiryani, Ali Al Sallabi, résidant en Turquie d’où ils préparent les éventuelles élections.

Selon, les medias libyens, Al Bannani est l’opposé de l’actuel président Mohamed Sawane qui a participé à la réduction des interventions de la confrérie dans les affaires politiques, depuis son avènement à la tête du partie depuis 2012.

Né en 1960 à Benghazi, Al Bannani est l’un des fondateurs de la confrérie des Frères musulmans dans sa ville natale. Pilote de formation, il a quitté son pays en 1995 pour vivre à Zurich en Suisse.

Il faisait partie des personnes ciblés par les services de renseignement de l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, parce qu’il était l’un des personnalités les plus actives de la confrérie en son temps vivant en Europe.

"