Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Le général néerlandais, Patrick Cammaert, dirige l'équipe des Nations Unies au Yémen

samedi 29/décembre/2018 - 07:34
La Reference
طباعة

Mahmoud RushdieLe général néerlandais, Patrick Cammaert, est arrivé samedi dans la ville de Hodeida par route, sous la protection des Nations Unies, et en coordination avec la coalition de soutien à la légitimité au Yémen, afin de prendre ses fonctions onusiennes, surveiller l’application de l'accord de cessez-le-feu, violé à maintes reprises par les milices houthies depuis sa conclusion la semaine dernière à Stockholm. Le général Cammaert était conseiller militaire du secrétaire général des Nations Unies. Il a occupé par le passé le poste de conseiller militaire au Département des opérations de maintien de la paix dans le cadre du commandement de la MINUEE (Mission des Nations Unies en Ethiopie et en Erythrée.

Depuis sa retraite en 2007, Cammaert a exercé de nombreuses fonctions au sein des organisations et des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, notamment le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Fonds des Nations Unies pour la femme, avec l’objectif de protéger les civils des violences physiques et des violences dans les conflits armés. Les autres responsabilités comprenaient notamment des missions d’établissement des faits et d’évaluation en République démocratique du Congo, au Liban, au Soudan, à Haïti, au Libéria, au Tchad et au Sri Lanka. Il a dirigé l'enquête des Nations Unies sur les événements de 2014 à Gaza.

Selon les informations publiées sur les sites Web des Nations Unies, Cammaert est un instructeur dans les stages de formation au haut commandement dispensés par les Nations Unies. Il a été nommé en 2006 par l'ancien Secrétaire général Ban Ki-moon comme chef de l’équipe d’investigation indépendante au Sud-Soudan, à Juba.

A l’issue des pourparlers de Stockholm, l'émissaire de l'ONU, Martin Griffith, a nommé Patrick Cammaert lors de la session du Conseil de sécurité des Nations unies sur le Yémen, pour surveiller l’application du cessez-le feu dans ce pays, le considérant comme l'homme qui « dirige les forces de l'ONU à Hodeidah ». Mais le rejet par les Yéménites de l'idée de déployer des soldats de la paix internationale au Yémen, a apparemment incité Griffith à supprimer la mention « Forces de l’Onu » sur le site Web officiel du Bureau de l'Emissaire international.

Par la suite, le gouvernement a confirmé que Cammaert est le responsable militaire de l’ONU qui dirigera le comité de redéploiement militaire à Hodeidah, composé de six membres, et le comité chargé de superviser le cessez-le-feu et le retrait de Hodeida et de ses ports ainsi que d'autres mesures prévues par l'accord de Stockholm. Selon des sources yéménites, le comité dirigé par le général Cammaert sera responsable de la gestion de la ville de Hodeidah ou du moins de la gestion de la crise qui sévit dans cette ville.

"