Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Da'ech et les Shebabs somaliens s’affrontent pour le contrôle du Puntland

lundi 31/décembre/2018 - 05:13
La Reference
طباعة

Ahmed Adel

Après l'annonce par le porte-parole des Shebabs, Ali Tiri, que son mouvement se bat contre Daech, les combats se sont inensifiés, lundi soir, entre les deux organisations terroristes dans la ville d'Ail Uday, dans la province de Gedo au sud-ouest de la Somalie.

D’après des sources somaliennes citées par le site « Nouvelle Somalie » : « Les affrontements entre les deux organisations ont entraîné la mort de 10 terroristes ». Lundi 17 décembre, Da'esh a annoncé la mort de 14 militants Shebaabs lors d'une attaque dans la région de Beller Mirali, au sud-ouest de la ville de Kandala, dans le Puntland.

Des rapports publiés par les Nations Unies en 2017 affirment que le mouvement terroriste Daech en Somalie est issu, à la base, des Shebabs. Il était composée initialement d'environ 200 combattants, ce qui a alimenté les craintes du gouvernement somalien, qui s'efforce de contrôler la situation sécuritaire dans le pays.

Daech est apparue en 2015 en Somalie suite à des différends entre les dirigeants Shebabs, qui se sont aggravés après l'assassinat du chef Shebab Ahmed Abdi Godani, lors d'un raid américain en 2014.

Daech a utilisé la province du Puntland au nord-est de la Somalie comme refuge et a tenté d’étendre son influence en Somalie. Mais l’organisation fait face à plusieurs obstacles dont le mouvement Shebabs.

Dans des déclarations à la Référence, Ahmed Askar, chercheur spécialiste des affaires africaines affirme que : « Ces affrontements entre les Shebabs et Daech sont une réaction à la mort de 14 éléments Shebab par l’Etat islamique au cours des derniers jours. Les combats ont été favorisés le retrait des forces africaines de Somalie jusqu'en 2020 », explique-t-il.

Askar ajoute que le district de Gedo, dans le sud du pays, était contrôlé par les Shababs jusqu’est ce que les forces gouvernementales somaliennes affrontent les éléments de ce mouvement et les expulsent de la région. En représailles, le mouvement a récemment mené plusieurs opérations dans la région.

Selon le chercheur, la guerre n’est pas globale dans le sens traditionnel du terme. Des avions américains attaquent les sites des moudjahidine Shebabs, ce qui offre aux organisations terroristes en Somalie de multiples occasions de se déplacer et de prendre des précautions, tout en cherchant à prendre pied dans différentes parties du pays.

"