Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Emmanuel Macron était "vexé" de ne pas pouvoir aller skier dans les Pyrénées pendant les fêtes de fin d'année

mardi 01/janvier/2019 - 11:56
La Reference
طباعة

Pour ses vacances de Noël, Emmanuel Macron avait émis le souhait de retourner skier dans les Pyrénées. Une décision que son entourage lui avait déconseillé, ce qui ne lui a pas du tout plu, a rapporté Le Parisien dimanche 30 décembre.

Quand Emmanuel Macron a une idée derrière la tête... Il y a un an, pour les fêtes de fin d'année, le chef de l'État avait adoré dévaler les pistes de ski de la station La Mongie dans les Hautes-Pyrénées au côté de son épouse Brigitte. Et tandis que le président de la République avait émis le souhait d'y retourner pour une semaine de vacances cette année, son "entourage l'en aurait fortement dissuadé", rapportait Le Parisien le 24 décembre dernier. Et dans son édition du dimanche 30 décembre, le quotidien rapporte également que ce conseil de la part de ses proches l'a quelque peu... "vexé".

À tel point qu'Emmanuel Macron a pris une décision radicale : "Eh bien, si c'est comme ça, personne ne saura où je vais !" a-t-il ainsi déclaré rapporte Le Parisien. Il faut dire que le président de la République et son épouse ont pris cette décision très au sérieux. Jusqu'à il y a seulement quelques jours, personne ne savait, ou ne voulait dire, où ils avaient posé leurs valises pour les fêtes de fin d'année. Et c'est à Saint-Tropez que Brigitte et Emmanuel Macron ont été aperçus vendredi 28 décembre, comme le révélait Var Matin.

C'est aux alentours de 19h15 ce jour-là qu'ils ont été aperçus place des Lices, un endroit très fréquenté en soirée, où ils ont croisé quelques passants et échangés quelques mots comme le montrent les photos publiées par le quotidien. Cependant, si le lendemain le journaliste Renaud Revel assurait que Brigitte et Emmanuel Macron séjournaient chez réalisatrice Danièle Thompson, l'Elysée a tenu à démentir cette information auprès de Closer .

"