Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Diviser pour régner la devise des milices houthies pour s'emparer du Yémen

lundi 07/janvier/2019 - 12:29
La Reference
طباعة

Islam Mohamed

 Comment les milices primitives Houthies, originaire des montagnes de Saada, ont-elles pu contrôler un pays de la taille du Yémen, doté d'une armée bien entraînée ? L'occupation du Yémen par les Houthies est certes un fait très surprenant, mais cette surprise disparaît lorsqu'on prend connaissance des plans qui ont permis aux houthies de s'emparer du Yémen, région après région sur ordre de l’Iran.

Les Houthis ont suivi l'adage diviser pour régner. Ils ont empêché leurs rivaux de s'allier et de former un seul front ce qui leur a permis d'atteindre leur objectif à savoir le contrôle du Yémen.

Dans une déclaration à la Référence, Hamdan Al-Aliei, chercheur spécialisé du Yémen, affirme que les milices Houthies ont neutralisé les tribus, l’une après l’autre, jusqu'à ce qu'ils parviennent à contrôler l'ensemble du Yémen. Lorsque les Houthis ont voulu éliminer le cheikh Saghir bin Aziz, qui  a combattu vigoureusement au côté des forces légitimes pendant les Six Guerres, ils ont fait croire à Awlad Al-Ahmar, les plus grands cheikhs d'Imran, qu'ils visaient Awlad Saleh, leurs pires ennemis. Et c'est ainsi que l'une des plus grandes forteresses d'Imran est tombée entre les mains des Houthis. Après avoir éliminé les Aal Aziz qui leur ont vaillamment résisté à Harf Sufyan, ils se sont tournés vers la famille Al-Ahmar en demandant aux autres tribus de rester neutres. Les maisons d'Aal-Ahmar ont été bombardées et ces derniers ont été déplacées. Et les membres des tribus de Hached ont été faits prisonniers ou humiliés. « Il n'y a pas un seul journaliste, activiste des droits de l'homme, ni même un citoyen qui n'ait pas entendu l'expression sois neutre répétée par les houthis lorsqu'il était question de crimes commis par les milices, et le sens de la neutralité ici est certainement de ne pas parler de ces crimes commis contre des civils et des innocents » affirme Al-Aleii. Et d'ajouter que le groupe a pris le contrôle de plusieurs régions de Saada en convainquant les villages et les tribus d'observer la neutralité. Le membre de la Chambre des représentants et cheikh de tribu Ali Hussein al-Mubahi est l'une de leurs victimes. De nombreux membres de sa tribu ont été éliminés par les houthis. Ils ont pris d'assaut sa maison et ont tué son père, âgé de quatre-vingt dix ans.


"