Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Une ministre irakienne présente sa démission au gouvernement Abdel Mahdi suite à des allégations selon lesquelles son frère serait membre de Daech

lundi 07/janvier/2019 - 12:32
La Reference
طباعة

Ahmed Lamlom

La ministre irakienne de l'éducation, Shaima Al-Hayali, a présenté sa démission, suite à des allégations selon lesquelles  son frère aîné, Laith, serait lié à l'organisation terroriste Da'ech. Elle a dit sur Facebook : « Allah nous a éprouvé par le fait que les habitants nobles de Ninoui ont été enlevés par les terroristes. Ils les ont obligés à travailler dans des emplois civils. Mon frère en faisait partie. Il a été forcé à travailler sous la direction de Daech », a déclaré Al-Hayali. Et d'ajouter : « Je remets ma démission au Premier ministre, Adel Abdel-Mahdi, pour qu'il décide de son issue après qu'il ait vérifié si j'ai une relation avec les terroristes ». Cette démission intervient quatre jours seulement après sa nomination au poste de ministre de l'Éducation

Le gouvernement irakien, dirigé par Adel Abdel Mahdi, a été formé après des négociations politiques difficiles en octobre dernier. Daech a lancé 75 attaques en Irak le mois dernier, selon une statistique gouvernementale, l'organisation terroriste essayant de se semer la zizanie entre les composantes du tissu social irakien.

Le président américain Donald Trump a effectué mercredi une visite surprise aux forces américaines en Irak, sa première dans une zone de conflit près de deux ans après son accession à la présidence, et quelques jours après l'annonce du retrait des troupes américaines de Syrie, mais des dirigeants politiques et des chefs de factions armées en Irak ont critiqué la visite, la qualifiant de violation de la souveraineté de l'Irak..


"