Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Les correspondances de Daech révèlent la nomination d'un australien comme responsable des médias au sein de l’organisation

mercredi 09/janvier/2019 - 08:56
La Reference
طباعة

Ahmed Lamlom

Dans un rapport publié vendredi 28 décembre 2018, le journal australien Week endrévèle la nomination d’Abou Abdullah l’australien comme responsable des médias à Daech, en se référant à des documents divulgués par l'organisation terroriste. Selon les experts, le choix d’Abou Abdullah est du au fait qu’il existe peu d'informations sur lui.

Ayman Jawad Al-Tamimi, membre du Forum du Moyen Orient pour la recherche, affirme qu'il n’existe aucune information sur la vie d'Abou Abdullah, ajoutant que cet homme est probablement en contact permanent avec le dirigeant de l'organisation terroriste, Abu Bakr Al-Baghdadi, afin de se concerter au sujet des plateformes médiatiques de l'organisation.

Les documents divulgués ont été envoyés par Daech en avril et en mai. Il y est mentionné qu'Abu Abdullah l'australien, était le député jordanien d’Abu Hakim avant d'accéder au nouveau poste.

Les services de sécurité en Australie s’inquiètent en raison de l’augmentation du nombre de suspects liés aux organisations terroristes, en particulier Daech, selon un rapport diffusé par la chaîne de télévision News Australia. L’Australie a arrêté 27 suspects pour extrémisme et terrorisme depuis le début de l’année.

Selon le rapport, 230 citoyens australiens se sont rendus en Irak et en Syrie pour rejoindre Daech. Une centaine ont été tuées. Tout comme dans la plupart des pays occidentaux, les services de sécurité australiens craignent que le reste de ces terroristes ne soit rapatrié avec l'expérience militaire acquise lors des combats. Les services de sécurité australiens affirment avoir réussi à mettre en échec une quinzaine de tentatives de mener des attaques terroristes dans le pays depuis 2014.

"