Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Al-Hussein et son spectacle attrayant… lorsque la nation se retrouve sur l’esplanade de la mosquée du petit-fils du Prophète

jeudi 10/janvier/2019 - 01:35
La Reference
طباعة

Sarah Rachad

 

Le quartier de la mosquée d’al-Hussein au centre-ville du Caire a accueilli le mardi 1er janvier 2019 des milliers de fidèles pour assister à la grande nuit du Mouled d’al-Hussein.

Les soufis ne sont pas les seuls à participer à cette Fête, qui reste populaire parmi les Egyptiens de tous les milieux, qui vouent un amour particulier à al-Hussein et racontent à son propos de nombreuses anecdotes.

Mais la mosquée jouit aussi de l’intérêt de l’Etat, et outre le Mouled d’al-Hussein, diverses cérémonies nationales et religieuses y sont organisées, comme celle célébrant la « nuit du voyage nocturne et de l’ascension du Prophète (de La Mecque à Jérusalem) », le 27 du mois de Ragab, retransmise par la « Radio du Saint Coran » (radio officielle religieuse).

Citons aussi les cérémonies du mois de Ramadan, durant lequel les musulmans viennent prendre le repas de rupture du jeûne à la mosquée et accomplir la prière des « Tarawih ».

Mentionnons également la « nuit de la mi-Chaaban » ou « cérémonie de changement d’orientation pour la prière (de la Mosquée d’al-Aqsa à la Mosquée de La Mecque) » qui commence après la prière du coucher du soleil et jusqu’à l’aube.

Quant au Mouled du Prophète (anniversaire de sa naissance) qui a lieu le 12 de Rabie Awwal, c’est l’une des cérémonies les plus importantes organisées à la Mosquée.

Il y a aussi la « nouvelle année hégirienne » à l’occasion de laquelle des cours sont organisés sur l’émigration du Prophète de La Mecque à Médine et les enseignements qu’on peut en tirer.

Arrivent ensuite les cérémonies nationales, en tête desquelles celle de commémoration de la victoire d’octobre 1973, et de la révolution du 30 juin 2013 qui a vu la chute du régime des Frères musulmans en Egypte.

Notons que la Mosquée d’al-Hussein est située à proximité de la Mosquée d’al-Azhar au cœur du Caire. Sa construction a commencé en 1154 de l’ère chrétienne, à l’époque du calife fatimide Al-Fa’iz bi Nasr Allah, dans le but de transférer la tête de l’imam al-Hussein d’Ashkelon au Caire.

"