Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

Les milices terroristes Houthies poursuivent leurs activités criminelles au Yémen

vendredi 11/janvier/2019 - 04:50
La Reference
طباعة

Mohamed Abou El Oyoun

Les Houthis ne se sont pas contentés des attaques armées contre les innocents yéménites, ils ont franchi toutes les frontières en pillant l'aide humanitaire et s'emploient à fortifier les zones qu'ils occupent.

Selon Reuters, le Programme alimentaire mondial (PAM) a constaté que de nombreuses personnes ne recevaient pas de rations alimentaires et qu'au moins un des partenaires locaux du ministère de l'Education houthi avait commis une fraude, soulignant que l'aide humanitaire est vendue sur le marché libre dans la capitale yéménite, toujours sous l’emprise des Houthis.

« C’est un vol. On n’en est arrivé à voler la nourriture de la bouche des affamées», a déclaré David Paisley, directeur exécutif du Programme alimentaire mondial. Et d’ajouter : « Les enfants meurent au Yémen parce qu'ils n'ont pas assez de nourriture, c'est vraiment dégoûtant. Ce comportement criminel doit cesser immédiatement ».

Paisley affirme disposer de photos et d'autres preuves qui prouvent que la nourriture est illégalement transportée dans des camions depuis les centres de distribution. Le Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial a appelé les milices houthies à cesser de détourner la nourriture et à veiller à ce qu'elle parvienne à ceux qui en ont besoin.

« Le PAM envisage de distribuer de l'argent à ceux qui en ont besoin », a déclaré pour sa part à Reuters, Irvie Virusil, porte-parole du PAM à Genève.

Les responsables du Programme alimentaire mondial affirment qu'une enquête menée ce mois-ci indique que 15,9 millions de Yéménites (soit 53% de la population) sont confrontés à une « insécurité alimentaire grave », ajoutat que la famine menaçait si aucune mesure n'est prise pour la prévenir immédiatement.

Selon des sources yéménites, les milices putschistes houthies, fidèles à l’Iran cherchent à « houthéiser » les institutions de l’État yéménite dans les zones qu’elles contrôlent, limogeant des milliers d’employés des administrations de l’Etat et les remplaçant par leurs propres éléments.

Selon la chaine Sky News Arabia, cette « houthéisation » a commencé à l'aéroport international de Sanaa, où les milices ont remplacé un groupe de fonctionnaires par des loyalistes, contraignant le personnel de l'aéroport à former plusieurs dizaines de cadres féminins affiliés aux milices, les soi-disant Zaynabyates.

"