Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Un expert des affaires yéménites : « Les Houthis doivent être brisés militairement »

vendredi 11/janvier/2019 - 04:54
La Reference
طباعة

Islam Mohamed

Militant politique et expert des affaires yéménites, Hamadan Al-Aliyei, revient sur la crise au Yémen et les tentatives houthies d’y propager le chiisme.

Au début .. Dites-nous la vérité sur la situation humanitaire au Yémen ?

La situation dans les zones sous contrôle Houthi est très difficile. En revanche, dans les zones contrôlées par le gouvernement légitime, la situation est bien meilleure. Il n’y a pas de famine, ni de situation humanitaire grave concernant les habitants de ces zones. Il n'y a pas de rapports internationaux non plus à leur sujet.

Mais pourquoi cette situation selon vous ?

La raison en est que dans les zones libérées les pays donateurs ont accès aux bénéficiaires de l’aide sans intermédiaires, contrairement aux zones contrôlées par les Houthis auxquelles ni le centre d’aide humanitaire du roi Salman, ni le Croissant-Rouge des Emirats arabes unis n'y ont accès. Ils ne peuvent donc pas parvenir aux bénéficiaires de l’aide dans les zones contrôlées par les Houthis et ils ont recours à des médiateurs. Ces  médiateurs sont les organisations internationales qui distribuent l’aide. le problème est que ces organisations retranchent une partie de l’aide pour couvrir leurs dépenses et payer les salaires de leur personnel qui sont des salaires très élevés. Ces organisations refusent jusqu’à présent de divulguer les détails.

Pouvez-vous nous expliquer un peu plus en détail cette corruption financière et administrative ?

Certains employés ont fui les zones contrôlées par les Houthis alors qu'ils sont enregistrés dans ces zones. Or, l’aide continue à leur être versée régulièrement. La corruption commence au sein de ces organisations, qu’elles soient au courant ou non.

Comment les Houthis ont-ils recruté un grand nombre de combattants qui n’ont pas la même idéologie qu’eux ?

La bataille aujourd’hui n’est pas doctrinale, il existe une ethnie qui prétent descendre du prophète (paix soit sur lui) et, par conséquent, de nombreuses familles hachémites ont soutenu cette ethnie parce qu’elles croient que l’imam de notre époque se trouve au sein de cette ethnie. Il y a eu donc un alignement racial plutôt que sectaire. Mais il ne faut pas généraliser. Il y a des familles sunnites et soufies qui soutiennent la légitimité, et il y a des hachémites sages et rationnels.

Les Houthis ne parviennent-ils pas répandre le chiisme duodécimain parmi la population du nord du Yémen ?

Beaucoup de houthis ont étudié en Iran avec à leur tête Hussein al-Houthi, le fondateur du groupe. L'impact est donc plus politique que religieux. Mais je crains que les houthis ne ciblent les écoles maintenant qu’ils ont channgé les cursus scolaires, ce qui signifie que nous verrons cinq ans plus tard une génération différente au Yémen.

"