Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Abdelrahim Ali révèle le responsable des attaques du Sinaï

dimanche 20/janvier/2019 - 10:59
La Reference
طباعة
Le journaliste, membre du Parlement égyptien et président du Centre d’études du Moyen-Orient à Paris, le Dr Abdelrahim Ali, a affirmé que l’organisation des jeunes de Bayt al-Maqdis était derrière les attaques du Sinaï, expliquant que cette organisation émanait de l’organisation at-Tawhid wal Djihad qui avait organisé les attaques de Taba en 2004, de Charm ach-Cheikh en juillet 2005 et de Dahab en avril 2006.
Ali a ajouté, lors d’une rencontre ouverte avec les membres de la communauté égyptienne de Hollande organisée par le Haut Conseil de la communauté, sous le titre « où en est l’Egypte à l’occasion du huitième anniversaire de la révolution du 25 janvier ? », que les services de sécurité avaient fait face à ces gens et que 150 terroristes avaient été arrêtés, tandis que d’autres avaient fui à Gaza, d’autres encore étaient restés dans la région de Jabal al-Halal, et le reste avait été tué. Il a affirmé que ceux qui avaient été arrêtés avaient tous fui de prison lorsque les prisons avaient été ouvertes les 28 et 29 janvier 2011, avant de se réorganiser pour fonder l’organisation Bayt al-Maqdis.
Il a indiqué que l’organisation Daech a commencé à entrer dans le Sinaï, ajoutant que certains pays hostiles à l’Egypte fournissent à ces organisations des armes et les entraînent et que des fonds importants ont été envoyés à ces terroristes du Qatar et de Turquie pour les financer.
Le Haut Conseil de la communauté égyptienne de Hollande, présidé par l’ingénieur Achraf Ghali, a adressé l’invitation au journaliste Abdelrahim Ali, en affirmant : Nous avons le plus grand besoin des informations documentées qui sont en votre possession et qui jouissent de crédibilité sur des dossiers importants comme le danger du retour des Daechiens en Europe, l’explication de la réalité de la situation des Coptes en Egypte, et l’évaluation de la situation des Frères à l’intérieur et à l’extérieur, outre la focalisation sur la question de savoir où en est l’Egypte à l’anniversaire de la révolution du 25 janvier.
Assistent à la rencontre nombre d’organisations égyptiennes enregistrées en Hollande, ainsi que d’éminentes personnalités égyptiennes et arabes intéressées par la situation en Egypte.
"