Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Avec la visite du pape, Abou Dhabi se pose en champion de la «tolérance»

lundi 04/février/2019 - 08:28
La Reference
طباعة

Ecoles fermées, circulation détournée, escadrilles de l’armée de l’air traçant une fumée jaune et blanche aux couleurs du drapeau du Vatican… Même la météo exceptionnellement pluvieuse ces deux jours participe à ce moment sans précédent à Abou Dhabi. Les Emirats arabes unis (EAU) où le goût du spectaculaire est très prononcé en temps ordinaire célèbrent donc la visite du pape François, première d’un souverain pontife sur une terre natale de l’islam, comme une reconnaissance de leur place internationale.

Les médias locaux sont mobilisés pour transmettre en direct chaque étape et chacun des instants «historiques» dans le programme du souverain pontife. Leurs correspondants étaient embarqués dans le vol Alitalia qui a transporté le pape de Rome à Abou Dhabi. Lundi, un entretien entre le souverain pontife et le prince héritier, Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, homme fort des Emirats, était placée sous le signe de la «coexistence pacifique» entre les religions. Peu après, dans la mosquée Cheikh-Zayed d’Abou Dhabi, le pape a retrouvé l’imam d’Al-Azhar, haute autorité de l’islam sunnite. Les deux hommes qui s’étaient déjà rencontrés au Caire l’année dernière ont signé «un accord historique» pour le dialogue entre les deux religions.

Sur son site, la chaîne Sky News Arabia expliquait «comment les Emirats sont devenus la boussole de la tolérance et de la coexistence». 2019 a été décrétée «année de la tolérance» aux EAU où depuis 2016 le poste de «ministre d’Etat à la tolérance» a été créé. Quelques mois plus tard, le projet d’un «institut international de la tolérance»décernant un prix annuel a été mis sur les rails. La chaîne établie à Abou Dhabi soutient que «l’acceptation de l’autre est à la base de la culture émiratie».

Un million de catholiques

Aux EAU où 85 % des 9 millions d’habitants sont des immigrés, on compte environ un million de catholiques, essentiellement asiatiques des Philippines et d’Inde. Avec huit églises catholiques sur son sol, le pays se distingue des autres Etats du Golfe. Le pape doit célébrer ce mardi une messe dans un stade d’Abou Dhabi, un «événement quasi inespéré» pour les fidèles selon le Saint-Siège. Quelque 135 000 billets ont été distribués pour y assister à l’intérieur du stade. L’extérieur aussi devrait déborder de fidèles, lesquels seront salués par François en «papamobile».

«Les Emirats ont mis en place des lois sévères imposant la justice, le respect de l’autre et l’égalité entre tous», fait valoir Sky News. Aux Emirats arabes unis,  le pape a salué ce pays comme «une terre qui cherche à être un modèle de cohabitation.

"