Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Daech au bord du gouffre en Syrie

mardi 12/mars/2019 - 08:21
La Reference
طباعة

Alors que de nombreux observateurs s’attendent à ce que les combats en cours à Baghouz en Syrie scellent le sort de Daech et mettent fin à sa présence sur le sol syrien, les forces démocratiques syriennes dites «Qasd» et les forces de la coalition internationale anti daech, ont lancé le mardi 5 mars 2019, sept raids aériens sur les derniers sites de l’organisation terroriste dans l'est de la Syrie.

Le porte parole des Forces démocratiques syriennes, Mustafa Bali a déclaré qu’environ 1000 militants de Daech se trouvent toujours à Baghouz en plus de certains civils. Et d’ajouter que les forces démocratiques syriennes ont réussi à progresser sur plusieurs axes à Baghouz et ont libéré 6 points de l'emprise de Daech, avec le soutien de l'aviation de la coalition internationale, soulignant que les combats ont entraîné la mort de plusieurs éléments de Daechh et blessé 3 personnes.

Le 4 mars 2019, de nombreux éléments de Daech, y compris des femmes et des enfants, sont sortis des dernières poches de l'organisation assiégée à Baghouz, après que les FDS aient ralenti le rythme des leurs opérations pour protéger les civils utilisés par l'organisation comme boucliers humains.

Les combattants de Daech sont retranchés dans un réseau de tunnels creusés sous terre et empruntent ce réseau pour lancer leurs des assauts, une stratégie suivie par les éléments de l’organisation à chaque fois qu’ils sont encerclés. De plus, ils posent de nombreuses mines sur les routes et à l’intérieur des maisons.

Hicham Al-Najjar, expert des mouvements islamistes affirme que la multiplication des opérations des forces démocratiques syriennes signifie que Washington a accru son soutien à QASD et que la Turquie a temporairement abandonné Daech.

Al-Najjar ajoute dans des déclarations à Al-Marje’ que les FDS trancheront dans quelques jours la bataille de Baghouz et celle-ci se terminera sans doute par la mort d’Abu Bakr Al-Baghdadi ou son arrestation.

"