Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

L'activiste arabe Mechaal an-Nami : Le Hizbollah et les Frères sont pires l’un que l’autre et font du tort à l’islam

dimanche 31/mars/2019 - 08:20
La Reference
طباعة

Le journaliste et activiste arabe Mechaal an-Nami a écrit sur son compte Twitter ces quelques mots concernant l’ingérence de l’Iran au Liban et l’aide des Frères musulmans au Hizbollah :

 

L’ex-guide des Frères musulmans Mahdi Akef : je suis le premier à m’être tenu aux côtés de Hassan Nasrallah et nous lui avons envoyé 10000 combattants parmi les Frères

Présentateur : cela signifie que vous aidez le Hizbollah au Liban et que vous revenez dans votre pays et dites : que l’Egypte aille au diable.

Machallah : qui dit qu’il y a un combat entre chiites et sunnites ? Il y a seulement deux groupes de musulmans dans le monde, l’un pro-Israël et l’autre anti-Israël. C’est tout.

Ne pensez-vous pas que le Hizbollah est la seule armée en confrontation directe avec les Sionistes ? Le monde arabe est terrorisé.

Finalement, le Hizbollah et les Frères sont pires l’un que l’autre et font du tort à l’islam.

Ils vendent leurs patries dans l’intérêt de leurs partis. Les Frères sont ainsi. Le Parti du diable. Et il leur envoie 10000 combattants parmi les Frères traîtres et lorsqu’il est interrogé sur sa patrie, il dit : que l’Egypte aille au diable.

Dieu a une sagesse en cela, pour connaître les traîtres à la religion et à l’arabité, c’est-à-dire l’allié des Rafidites d’Iran.

Dieu les a révélés, Mon Dieu, fais-les échouer. Ce sont leurs mœurs et les mœurs de leur guide. Qu’attendez-vous d’eux s’ils arrivent au pouvoir ?

L’Egypte allait tomber aux mains de gangs terroristes (le groupe des Frères), mais Dieu l’a sauvée grâce au président Abdel Fattah As-Sissi qui a mis sa main dans celle des Arabes soucieux de la sécurité et de la stabilité de l’Egypte arabe.

C’est ainsi que Mechaal an-Nami a dévoilé l’ingérence de l’Iran au Liban et le soutien des Frères au Hizbollah.

 

"