Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Alerte d’un organe de renseignement : Le sectarisme au Sri Lanka servirait Daesh

dimanche 26/mai/2019 - 03:26
La Reference
طباعة

Dans un nouveau rapport de sécurité, la fondation The Soufan Group (TSG) chargé des affaires du renseignement et de la sécurité internationale a déclaré que les récentes tensions sectaires au Sri Lanka étaient dans l’intérêt de l’organisation Daesh, ajoutant que le groupe bénéficierait de la persécution subie par la minorité musulmane de l’île.

Fin avril, le Sri Lanka a été le théâtre d'attaques terroristes contre plusieurs églises et hôtels, les plus violents de ce type dans l'histoire du pays.

Dans son rapport, le TSG a déclaré que le Sri Lanka avait souffert de la guerre civile pendant des décennies, expliquant que les attaques terroristes avaient incité les bouddhistes à lancer des attaques sectaires contre la minorité musulmane du pays.

L’entité chargée des affaires de la sécurité internationale a confirmé que le groupe qui avait perpétré des attaques terroristes contre les églises appartenait au soi-disant groupe national Tawheed, mais s’était inspiré de la méthode de Ben Laden, bien que le groupe qui avait perpétré cet attentat soit lié à Daesh.

Selon le TSG, à la suite d’attaques à la bombe contre des églises, les musulmans du Sri Lanka ont fait l’objet d’attaques de représailles, incendiant 500 maisons et un magasin, en plus de blesser des certaines de personnes, alors que les forces de sécurité locales ne parvenaient pas à contenir les tensions.

Le TSG affirme que la politique de punition collective contre les musulmans ne profitera qu’aux organisations terroristes.

Les attaques seront justifiées comme une guerre contre l'islam et le seul moyen de se protéger consiste à recourir à la violence, mettant en garde contre le maintien de cette approche au Sri Lanka

"