Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Pays africains : Des fiefs pour Daech ?!

samedi 08/juin/2019 - 09:16
La Reference
طباعة

Les pratiques barbares des groupes rebelles locaux en Afrique ressemblent dans une large mesure aux pratiques de Daech, recourant en particulier à la décapitation des habitants.

La situation sur le terrain au Congo et au Mozambique a montré l’existence d’une coopération étroite et non officielle entre certains groupes extrémistes dans ces pays et Daech, et la revue américaine Foreign Policy a indiqué que ces relations étaient étroites en particulier entre Daech et le groupe rebelle des « Forces démocratiques alliées » au Congo, d’une part, et celui des « Gens de la Sunna et du consensus » au Mozambique, d’autre part.

Cela est confirmé par l’attaque menée le mois dernier par Daech contre des éléments de l’Armée de la République du Congo démocratique, certains observateurs exprimant alors leurs craintes que le groupe extrémiste ne s’implante en Afrique.

Notons que les rébellions ont commencé au nord du Mozambique suite à la marginalisation des citoyens par le gouvernement, et la province de Cabo Delgado, qui est l’une des régions les plus arriérées du pays économiquement, a vu le groupe des « Gens de la Sunna et du consensus » participer à 40 attaques violentes depuis le début de l’année en cours, tuant ainsi plus de 85 personnes.

Quant à Mohammad Ezzeddine, le spécialiste des affaires africaines, il affirme que Daech a commencé effectivement à exploiter la mauvaise situation économique du Congo et du Mozambique, en tissant des liens étroits avec certains groupes extrémistes locaux. Il explique que ces liens pourraient évoluer avec le temps, et que la situation deviendra critique en Afrique si l’on n’arrête pas cette coopération et cette pénétration de Daech.

"