Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Abdelrahim Ali, une stratégie à trois dimensions pour éradiquer le terrorisme

lundi 24/juin/2019 - 11:57
La Reference
طباعة

L’écrivain et journaliste Abdelrahim Ali, directeur du Centre d'études du Moyen-Orient (CEMO), membre du conseil des députés et PDG d’Al-Bawaba news, a appelé à une stratégie internationale claire pour face au terrorisme. Il a affirmé lors d’un colloque organisé par le CEMO à paris que la coopération internationale, et pas seulement entre les pays méditerranéens, est absolument nécessaire pour lutter contre le terrorisme, soulignant l’existence de plusieurs genres de coopération :

1. La coopération en matière de renseignements et de l'échange d'informations.

2. La coopération en matière de traque des éléments terroristes et leur expulsion des refuges qu'ils utilisent pour se restructurer et se relancer.

3. La coopération économique et technique, en particulier dans les zones de conflit, comme la Libye, le Yémen et le Sinaï, à travers un large soutien aux forces étatiques confrontées au terrorisme noir, et à ses commanditaires, afin d’obtenir la victoire définitive sur les terroristes et traquer leurs financiers dans le monde entier.

« Je pense que sans cette coopération, qui est le devoir du moment, nous avons un problème réel qui pourrait exploser à tout moment dans n'importe quel pays du monde », a déclaré Abdelrahim Ali.

Le colloque du CEMO s’est tenu sous le titre : « Vers un dialogue permanent entre les deux rives de la Méditerranée ». Le colloque a abordé la question de la coopération entre l'Europe et les pays du bassin méditerranéen - principalement l'Egypte - dans les domaines du terrorisme, de la lutte contre la migration illégale, de l'éducation et de l'eau.

Le séminaire s’est tenu en marge du Sommet des rives de la Méditerranée, parrainé par le président français Emmanuel Macaron, tenu à Marseille les 23 et 24 juin.

Le CEMO a saisi cette brillante initiative française pour ouvrir à Paris les dossiers chauds qui contaminent, dans tous les sens du terme, les relations historiques entre les nations méditerranéennes. « Méditérrannée» est une appelation latine qui signifie « la mer située au milieu des terres ». Outre le conflit israélo-arabe, qui a alimenté l'extrémisme et la violence dans le monde d’aujourd'hui, les résultats désastreux du célèbre printemps arabe ont contribué à l'énormité du problème.

"