Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Le colloque du CEMO à Paris… Abdelrahim Ali demande aux pays de la Méditerranée de s’unir face au terrorisme

lundi 24/juin/2019 - 02:24
La Reference
طباعة


Le journaliste, président du Centre d’études du Moyen-Orient et parlementaire Abdelrahim Ali a affirmé que les problèmes fondamentaux aux font face les pays du nord et du sud de la Méditerranée sont liés à l’affrontement des terroristes, à la protection de l’environnement et de l’eau, et à la lutte contre le racisme sous toutes ses formes : religieuses ou ethniques, en le liquidant définitivement.

Il a ajouté : « il faut que les pays du bassin méditerranéen coopèrent et s’unissent pour affronter les problèmes fondamentaux et surtout le terrorisme, et soutenir les forces nationales qui affrontent le terrorisme obscurantiste, quels que soient les divergences politiques entre ces pays et ces sociétés et les différences culturelles.

Il a insisté sur le fait que les pays du bassin méditerranéen doivent mettre de côté leurs divergences politiques et culturelles pour affronter le terrorisme et protéger l’humanité, affirmant que le silence et l’emploi de termes inappropriés pour qualifier l’extrémisme et le terrorisme ne faisait que l’encourager

dans le bassin méditerranéen et en Europe. Il a indiqué : « Nous avons expliqué depuis les années quatre-vingts le danger du terrorisme dans la région arabe et le fait qu’il allait parvenir en Europe ».

Il a conclu par ces mots : « Il faut s’unir tous comme l’Egypte, l’Arabie saoudite, les Emirats, l’Occident et l’Amérique », affirmant qu’il y avait des visions communes entre tous les pays, à savoir la lutte contre le terrorisme et la protection de l’environnement et de l’eau.

Cela est intervenu dans le cadre des travaux du colloque du Centre d’études du Moyen-Orient dirigé par le journaliste Abdelrahim Ali, sous le titre « pour un dialogue permanent entre les deux rives de la Méditerranée ».

Le colloque discutera les questions de coopération entre l’Europe et les pays du Bassin méditerranéen et à leur tête l’Egypte, dans les domaines du terrorisme, de la lutte contre l’émigration illégale, et de l’enseignement et de l’eau.

Le colloque aura lieu en marge du Sommet des deux rives de la Méditerranée, sous le patronage du président français Emmanuel Macron et qui se tiendra à Marseille les 23 et 24 juin 2019.

Le Centre des Etudes du Moyen-Orient à Paris (CEMO) profite de cette excellente initiative française pour ouvrir à Paris les dossiers brûlants qui nuisent à la relation historique entre les nations des deux rives de la Mer méditerranée, soit selon l’étymologie latine du terme, « la mer du milieu des terres ».

Outre l’éternel conflit israélo-palestinien, source invisible de tant d’extrémisme et de violence dans le monde d’aujourd’hui, les conséquences désastreuses du fameux Printemps arabe n’ont pas arrangé les choses.

"