Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Le pèlerinage dans la jurisprudence des Frères: un congrès pour faire la propagande du groupe

samedi 17/août/2019 - 01:59
La Reference
طباعة

Duaa Imam

 

Les Frères exploitent le moment du pèlerinage pour renforcer leur organisation en lançant des slogans politiques.

C’est ainsi qu’au début d’octobre 2013, les activistes du groupe des Frères ont demandé l’impression de 500000 autocollants portant le slogan « Rabia » pour le faire apparaître sur le mont Arafat la veille de la fête du Sacrifice.

Cette fête a revêtu une importance particulière pour les Frères, du fait qu’il s’agissait du plus grand rassemblement des musulmans depuis la chute du régime des Frères suite à la révolution du 30 juin de la même année. L’un des chefs du groupe a ainsi déclaré : « le pèlerinage est le plus grand congrès islamique du monde ».

Et malgré les avertissements saoudiens, les Frères ont distribué les autocollants aux pèlerins égyptiens, turcs, malais et pakistanais, et ont fait de ces terres saintes un lien de débat sur l’avenir du groupe et de recrutement de nouveaux partisans, et de prise de contact avec les chaînes satellites diffusant les rites, dans le but d’attirer l’attention sur les porteurs du slogan des quatre doigts. 

Pour sa part, le spécialiste des groupes islamistes Hicham an-Naggar a affirmé : « aucun groupe n’a échappé au piège de la manipulation du dossier des rituels dans un but politique, en prétendant se soucier d’apparaître comme respectueux des rites, alors qu’en réalité, il s’agit d’une politisation du pèlerinage. Et d’ajouter que le contrôle sécuritaire en Arabie saoudite en partenariat avec l’Egypte a contribué à limiter les activités illégales de ces groupes sur son territoire.

"