Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

L’islam politique en Somalie entre l’échec organisationnel et le terrorisme social

lundi 19/août/2019 - 08:13
La Reference
طباعة

Mohammad Abdel Ghaffar

 

Le professeur de sciences politiques à la Faculté d’études économiques et politiques de l’Université de Bani Soueif, le Dr As-SayyedAli Abou Farha a réalisé une étude sous le titre « l’islam politique en Somalie entre l’échec et le terrorisme », publiée dans la revue Misr al-Mu’assira en avril 2018.

L’auteur parle des principaux groupes et à leur tête le mouvement des Chébabs Mudjahidines, dont le but essentiel était de créer un Etat islamique fondé sur la charia, et visant à réaliser des opérations armées contre les forces étrangères en Somalie, et en particulier l’Ethiopie après son invasion du pays. 

Il aborde aussi l’Union des tribunaux islamiques et d’autres groupes comme le groupe Ahl al-Sunna wa al-Jamaa, le groupe d’Al-Qarassina, ou le mouvement Raas Kambouni.

Il explique que la pensée tribale a dominé les acteurs politiques en Somalie et a provoqué des luttes entre ces groupes, dans le but de contrôler la région. Il considère ainsi que l’islam est devenu une couverture pour ces mouvements, dans le but de parvenir au pouvoir.

Il poursuit en affirmant que les partis politiques à références islamiques en croyaient pas en la démocratie représentative, et c’est ainsi que l’Union des tribunaux islamiques a mis fin à l’expérience du Parlement, en la remplaçant par le Conseil de la choura.

L’auteur considère enfin que le mouvement islamiste en Somalie a échoué relativement à la dimension organisationnelle, étant donné la diversité des tendances de ses chefs, d’une part, et du fait de l’exportation d’une image attisant les craintes de la communauté internationale, comme le fait qu’ils interdisent les matches de football, ferment les théâtres ou obligent les femmes à porter un costume particulier, d’autre part.

"