Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Akram al-Kaabi: le serviteur de l’Iran en Irak

lundi 19/août/2019 - 08:15
La Reference
طباعة

Ali Ragab

 

Le chef des milices du Mouvement An-NujabaaAkram al-Kaabi est l’homme le plus éminent du Guide iranien Ali Khamenei en Irak, et certains l’appellent le « Hassan Nasrallah irakien », étant donné son rôle au sein des factions chiites armées en Irak

Il a commencé sa vie dans l’armée d’Al-Mahdi et le courant sadristesous la direction de Muqtada as-Sadr

Puis il fonde le mouvement An-Nujabaa en 2013, qui est sous la tutelle du Guide iranien Ali Khamenei.

Selon un rapport du Congrès américain, l’entraînement, le budget et l’armement obtenus par les forces d’an-Nujabaa sont garantis par Faylaq al-Quds et les Gardiens de la révolution iranienne, et le Hizbollah libanais conseille et entraîne ce mouvement.

Al-Kaabi a joué un rôle important dans l’exécution des plans des Gardiens de la révolution en Syrie, et dans les combats de l’Iran contre les factions syriennes armées, et il jouit de l’estime du chef de Faylaq al-QudsQassem Sulaymani.

Les Gardiens de la révolution considèrent les milices d’al-Kaabi comme les plus importantes en Syrie après le Hizbollah, et leurs combattants dans les régions de l’ouest d’Alep sont au nombre de 8000.

Il entretient aussi des relations étroites avec le chef du Hizbollah libanais Hassan Nasrallah.

Le Hisbollah avait fourni au mouvement d’An-Nujabaa de l’expertise militaire en particulier en matière d’espionnage et de fabrication de missiles.

En mars 2018, le département d’Etat américain a inscrit les milices du Mouvement d’An-Nujabaa irakien et son chef Akrram al-Kaabi sur la liste du terrorisme.

"