Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Les Talibans contre la civilisation: le cauchemar du retour en arrière hante l’avenir de l’Afghanistan

lundi 19/août/2019 - 08:18
La Reference
طباعة

Ahmad Sultan

 

Avec le début des séances de négociations entre les Etats-Unis et le mouvement des Talibans dans la capitale qatarie Doha, le porte-parole du mouvement a dit que son mouvement avait changé, mais quelques mois plus tard, il a confirmé qu’il continuait à suivre la voie de la violence et du confessionnalisme.

Selon un article d’Adam Typhen, vice-président de l’Alliance internationale de récupération du patrimoine et ex-expert de l’armée américaine, publié par le site Defence On, la protection du patrimoine afghan n’est pas à l’ordre du jour des négociations entre les Etats-Unis et le mouvement des Talibans.

Adam Typhen ajoute que le mouvement s’est mal comporté avec le patrimoine et la culture quand il était au pouvoir en Afghanistan.

Il indique que les organisations de protection du patrimoine international craignent que les négociations actuelles avec les Talibans ne ramènent le pays à l’époque où le mouvement limitait l’enseignement aux garçons, et pillait les musées et vendait les pièces sur le marché noir.

L’expert exige du mouvement qu’il garantisse la protection du patrimoine international au cas où il parvenait au pouvoir par le biais des négociations actuelles, et en particulier le respect des accords de protection du patrimoine parrainés par l’Unesco, et la fixation de garanties de protection du patrimoine en temps de guerre.

Il insiste sur la nécessité de l’engagement de toutes les parties à empêcher le trafic des antiquités en les vendant à l’extérieur du pays, en expliquant que Daech et les autres organisations terroristes profitent de ce trafic pour financer leurs opérations.  

"