Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Réseau Haqqani .. la plus grave menace pour les négociations de paix en Afghanistan

mercredi 21/août/2019 - 03:16
La Reference
طباعة

Les États-Unis ont récemment entamé une série de négociations avec les talibans afghans en vue de trouver une solution pacifique à la guerre qui sévit dans le pays depuis 18 ans.

Le président américain, Donald Trump, a annoncé son intention de retirer progressivement les troupes américaines d'Afghanistan. Selon plusieurs rapports américains, dont celui du siteDefense One, le retrait des forces militaires d'Afghanistan aura lieu sans tenir compte de l'issue des négociations de paix avec les Talibans.

Trump a dit : « Il y aura une forte présence des renseignements américains en Afghanistan après le retrait des forces militaires de ce pays », ajoutant que l'Afghanistan est le « Harvard des terroristes ».

Un certain nombre de groupes terroristes sont actifs en Afghanistan, mais les États-Unis se focalisent surtout sur la lutte contre Al-Qaïda et l'Etat islamique.

Selon le site «Defense one», les Etats-Unis n'ont pas prêté suffisamment d'attention au réseau afghan « Haqqani »,

La force du réseau a augmenté ces dernières années, et celui-ci est passé d'un petit groupe tribal à un grand groupe terroriste ayant une influence significative en Asie du Sud.

Les rapports des agences de renseignement américaines indiquent que Sirajuddin Haqqani, est le véritable commandant militaire des Talibans. Il est chargé des campagnes lancées depuis 2015 et entretient des liens étroits avec les Taliban, Al-Qaida et les renseignements militaires pakistanais (ISI).

Selon un rapport du Conseil de sécurité de l'ONU, le réseau Haqqani, l’Etat Islamique et Al-Qaida qui opèrent à Khorasan sont actuellement les groupes les plus influents dans le conflit à l'intérieur du pays.

Le site defense one ajoute que : « Le réseau Haqqani jouera un rôle déterminant dans l’avenir de l’Afghanistan et aura sans doute une influence sur les plans des gouvernements afghans si un accord de paix est conclu ».

Contrairement à la plupart des groupes armés en Afghanistan, le réseau Haqqani entretient des liens étroits avec Al-Qaïda et a contribué au renforcement de l'organisation terroriste au cours des dernières années.

Le réseau entretient des liens étroits également avec les tribus pakistanaises Diobandi, actives dans les zones frontalières du Pakistan et qui offrent un refuge sûr aux agents et dirigeants d'Al-Qaïda.

Le Conseil américain des affaires étrangères a affirmé que toute négociation avec les talibans serait futile si les États-Unis ne réussissaient pas à vaincre le réseau de Haqqani et à l’éliminer.

"