Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Leader dans le sud du Yémen: Les Frères musulmans obligent Hadi à nier les apports des Emirats arabes unis

samedi 31/août/2019 - 10:47
La Reference
طباعة


Cadre du mouvement yéménite du sud du pays, Abdullah Ali al-Ateeqi, a dit que la déclaration du président Abd Rabbu Mansour Hadi contenait des mensonges et des accusations à l'encontre des Emirats Arabes Unis.

Al-Ateeqi a déclaré à Al-Bawaba News que le parti réformiste au sein du gouvernement était celui qui avait forcé le président Hadi, et peut-être celui qui avait publié la déclaration anti-EAU, dans laquelle il refusait tout effort et toute aide pour stabiliser la situation et lutter contre le terrorisme et les organisations terroristes.

« Je pose une question au président Hadi sur la question de savoir si les organisations terroristes font aujourd'hui partie des forces armées qu’indiquait le communiqué selon lequel l'aviation émiratie les avait bombardées », a déclaré Al-Ateeqi.

Abdullah Ali al-Ateeqi a expliqué que les Sudistes et l'Alliance feraient face aux ambitions iraniennes dans la région, et non à Hadi et ni aux Frères musulmans, d'autant plus que Hadi et ses forces ont déployé toutes leurs armes contre les Sudistes au lieu de combattre les Houthis et sont entrés dans les provinces libérées au lieu d'avancer dans les zones contrôlées par les Houthis.

Al-Ateeqi a souligné que la politique de l’inversion des faits suivie par la déclaration d'Abed Rabbo Mansour et de son gouvernement des Frères Musulmans ne tenait pas compte de la précision et semblait être faible. Il a affirmé que les raids menés par l'aviation émiratie avaient tué des civils du sud

"