Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Le Centre d’Etudes du Moyen-Orient à Paris révèle les ingérences de l’Iran pour diviser les pays arabes

dimanche 01/septembre/2019 - 01:53
La Reference
طباعة

Le Dr Abdelrahim Ali, membre du Parlement égyptien et président du CEMO à Paris, a demandé à la Ligue arabe et à la communauté internationale d’intervenir rapidement pour faire face à la situation difficile au Yémen qui suscite l’inquiétude, surtout à la lumière des derniers développements dans le sud et particulièrement dans la capitale temporaire Aden, avec leurs répercussions négatives sur la stabilité du Yémen et son unité nationale. Il a appelé dans un communiqué publié aujourd’hui toutes les parties et le peuple yéménite frère à s’asseoir à une même table pour un débat national visant à sauver le Yémen, car la division de ce pays n’aura aucun effet bénéfique pour le peuple yéménite et ne produira que davantage de troubles.

Il a affirmé que c’est ce que visent les pays et régimes qui financent, arment et hébergent les terroristes sur leurs territoires, sans parler des ingérences flagrantes de l’Iran dans les affaires internes du Yémen, et de la poursuite par le groupe des Houthis du lancement de missiles sur le territoire saoudien, ce qui annihile les chances d’une solution pacifique à la crise et représente une violation grave de la sécurité et de la paix internationales et une provocation délibérée du Royaume dans le but de provoquer une escalade et de prolonger les souffrances du peuple yéménite. Le Dr Abdelrahim a affirmé que les Houthis poursuivaient leurs violations graves des droits de l’homme sur les terres qu’ils contrôlent, comme le prouvent les sentences de peine de mort prononcées contre trente prisonniers le mois dernier, dont des professeurs d’universités et des activistes concernés par l’accord d’échange de prisonniers dans le cadre des accords de Stockholm. Il a ajouté que ce comportement représentait une violation flagrante du droit international humanitaire et révélait clairement la réalité des pratiques du groupe des Houthis, qui reflètent un non-respect de la légitimité et un mépris pour les valeurs de justice et les droits de l’homme les plus élémentaires de vivre en sécurité et en paix. Le Dr Abdelrahim Ali a révélé que l’Iran étend son influence au Yémen depuis plus de deux décennies, en y implantant des milices terroristes et en les finançant, comme les Houthis qui représentent l’un des bras de l’Iran les plus influents à l’étranger. Et le soutien du régime iranien aux Houthis se poursuit actuellement, en armes et en missiles, ainsi que politiquement et militairement, et le résultat est que dès que l’Iran s’ingère dans les affaires d’un pays, il le transforme en une base pour viser la sécurité nationale arabe en suscitant le chaos et la destruction en tous lieux, comme cela s’est produit en Irak, en Syrie, au Yémen et au Liban. Il a indiqué que l’ingérence iranienne au Yémen résulte d’un plan expansionniste de nature confessionnelle dont le but est de soumettre la région à l’influence du « wilayat al-faqih » (gouvernement du jurisconsulte) en faisant chuter les Etats pour les remplacer par des groupes confessionnels et en remplaçant les armées par des milices sanguinaires qui tuent et détruisent l’individu arabe de façon organisée, et les Yéménites en particulier par le biais des Houthis, tout en diffusant des idées sectaires pour déchirer le tissu social et nuire à la coexistence pacifique. Les ingérences iraniennes par le biais des Houthis ont pour conséquence un désastre humanitaire avec des milliers de morts et de blessés. Le Dr Abdelrahim Ali a affirmé que l’Iran avait aussi implanté, par le biais des Houthis, des milliers de mines qui tuent chaque jour des innocents dans de nombreuses villes et campagnes, alors que les organisations des droits de l’homme observent un étrange silence. Il a indiqué que les Iraniens ne se contentent pas de détruire le Yémen, mais cherchent à transplanter l’expérience dans tous les pays arabes et à menacer la sécurité régionale et internationale en s’en prenant à la navigation internationale, et cela en implantant des mines marines, et en visant des cargos avec des missiles intelligents, ainsi que les villes saoudiennes. Ali a affirmé que le CEMO préparait actuellement une étude complète révélant à partir de preuves et de documents les ambitions de l’Iran et ses tentatives de contrôler les pays et les richesses arabes en général et celles du Golfe arabe en particulier, et révélant les ingérences iraniennes en particulier au Yémen, en demandant aux pays arabes de se hâter d’appliquer l’initiative historique lancée par le président Abdel Fattah As-Sissi en 2015 relative à la formation d’une force militaire arabe pour affronter le terrorisme.


"