Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Russes et Iraniens se battent pour les dividendes en Syrie

jeudi 05/septembre/2019 - 02:22
La Reference
طباعة

Le fait est passé plutôt inaperçu dans le monde : le 12 juin dernier, le parlement syrien aux ordres a adopté un projet de loi confiant la gestion du port de Tartous à une entreprise russe pour une durée de 49 ans. Un an plus tôt, la Syrie avait déjà octroyé à cette société, Stroytransgaz, appartenant à un oligarche proche de Vladimir Poutine, une concession de 50 ans relative au phosphate dans la région de Palmyre. Pas de doute : la Russie, alliée du régime syrien qu’elle a sauvé de la mort en 2015, commence à toucher les premiers dividendes pour ses efforts. L’Iran, autre parrain de Damas, se trouve dans le même état d’esprit et espère même instaurer une présence physique à long terme.


"