Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Ouragan Dorian. La France envoie des militaires au secours des Bahamas dévastées

lundi 09/septembre/2019 - 12:17
La Reference
طباعة

Un détachement d’une cinquantaine de militaires français partira ce dimanche de l’île de Saint-Martin à bord d’un navire de la marine néerlandaise. Ils arriveront mercredi ou jeudi aux Bahamas qui ont été dévastées par l’ouragan Dorian. L’objectif des militaires français sera de secourir le plus efficacement possible les populations touchées.

Florence Parly, ministre des Armées, a annoncé samedi l’envoi d'« un détachement militaire français afin de venir en aide et en soutien à la population des Bahamas », après le passage de l’ouragan Dorian qui a dévasté l’archipel ces derniers jours. « Face à l’étendue des dommages, les armées françaises prépositionnent un détachement de plusieurs dizaines de soldats capables d’intervenir dans les opérations de secours ».

Ce détachement est « composé d’une cinquantaine de militaires français. Ces équipes pourront participer à des missions de logistique, de transport, de déblaiement mais également de réparation », a expliqué ce dimanche matin sur France Info le porte-parole de l’état-major des Armées, le colonel Frédéric Barbry. L’objectif des militaires français est de « secourir le plus efficacement possible les populations touchées ».

En collaboration avec les Pays-Bas

Ce déploiement est réalisé en étroite coordination et avec le concours d’une « force amphibie de la Marine royale néerlandaise, au sein de laquelle le détachement français a embarqué », a précisé Florence Parly dans son communiqué.

Le détachement français, composé d’un élément de commandement du 33e Régiment d’Infanterie de Marine, d’une unité du génie du 17e Régiment de Génie Parachutiste, d’une équipe santé, d’une équipe de mécaniciens et de plusieurs véhicules, devait initialement être engagé dans un exercice européen de secours aux populations dans la région des Caraïbes.

Sur place mercredi ou jeudi

Le détachement franco-néerlandais, qui partira de l’île de Saint-Martin à bord d’un navire de la marine néerlandaise ce dimanche, devrait atteindre les Bahamas entre le mercredi 11 et le jeudi 12 septembre.

A des milliers de kilomètres plus au nord, Dorian, après avoir relativement épargné les côtes américaines, a poursuivi sa route au-dessus du Canada, drainant dans son sillage de fortes bourrasques (jusqu'à 140 km/h), des pluies torrentielles et des vagues de près de vingt mètres.

Une grue s'effondre à Halifax    

Requalifié en « cyclone post-tropical très intense » par le Centre canadien de prévision des ouragans (CCPO), il a touché terre samedi soir dans la province de la Nouvelle-Ecosse, où près de 400 000 foyers étaient privés d'électricité dimanche matin.

Des arbres ont été déracinés, des lignes électriques sont tombées et une grue s'est effondrée sur un immeuble en construction à Halifax, mais aucun blessé grave n'a été signalé. Dimanche, Dorian se déplaçait au-dessus du golfe du Saint-Laurent avec des vents atteignant encore 120 km/h.

 


"