Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Sauvetage ou intérêts communs? Pourquoi la Grande-Bretagne a-t-elle accueilli les fonds qataris?

lundi 09/septembre/2019 - 12:19
La Reference
طباعة

Le scandale de l’implication de la banque qatarie Ar-Rayyan dans le financement d’organisations terroristes et d’hommes de religion extrémistes en Grande-Bretagne a soulevé des questions sur l’importance des fonds qataris dans ce pays.

Depuis que les Britanniques ont voté pour l’accord du Brexit et la sortie de l’Union européenne il y a trois ans, la Grande-Bretagne a ouvert ses portes tout grand aux investissements étrangers, en particulier du Golfe.

C’est ainsi que le Qatar a trouvé une occasion rêvée d’injecter dans le marché anglais des milliards de dollars.

Pour sa part, l’expert économique Waël an-Nahhas affirme que la réponse rapide du Qatar à l’appel à augmenter ses investissements en Grande-Bretagne s’explique par la protection accordée par les deux parties aux groupes islamistes, et à leur tête les Frères.

Notons que les investissements globaux du Qatar en Grande-Bretagne sont estimés à plus de 45 milliards de dollars (35 milliards de livres sterling), en janvier 2019.

Avec la volonté de la Grande-Bretagne d’appliquer le plan du Brexit en octobre prochain, le Qatar a annoncé sa détermination à augmenter ses investissements dans ce pays en injectant 5 milliards de livres sterling (6,5 milliards de dollars) dans un délai de 3 à 5 ans, en se concentrant sur les domaines de l’énergie, des infrastructures, des services et de l’immobilier.

En même temps, la Grande-Bretagne vise à augmenter sa coopération commerciale avec les autres pays du Golfe, dans le cadre d’un accord commercial, suite à la sortie de l’Union européenne.

"