Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Tensions et confusions autour de la zone tampon à la frontière turco-syrienne

lundi 16/septembre/2019 - 12:36
La Reference
طباعة

Pressée d’officialiser ce bandeau d’environ 30 kilomètres entre la frontière turque et les zones syriennes contrôlées par les Unités de protection du peuple, Ankara accuse déjà Washington de traîner des pieds.

Ce devait être un petit pas vers une stabilisation du nord de la Syrie. Après des années de négociations, Ankara et Washington sont finalement parvenus, le mois dernier, à un accord prévoyant la mise en place d’une «zone tampon» d’environ 30 kilomètres entre la frontière turque et les zones syriennes contrôlées par les Unités de protection du peuple (YPG). Cette décision commune a permis d’éviter in extremis une intervention militaire turque unilatérale contre la milice kurde de Syrie, alliée stratégique de Washington dans la lutte contre Daech et qu’Ankara considère comme le bras droit du PKK. Ces dernières semaines, le président Erdogan n’avait cessé de réitérer son intention d’en finir avec ces «terroristes». Mais le «deal», qui implique le retrait des forces kurdes, demeure fragile et risque, à terme, de s’établir au détriment des populations civiles.


"