Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Scandales successifs: des enquêtes révèlent l’ingérence du Qatar dans les problèmes de corruption en Algérie

lundi 16/septembre/2019 - 12:46
La Reference
طباعة

Une enquête du site français Global Watch Analysis a confirmé que nombre d’hommes d’affaires proches de Saïd Bouteflika, frère de l’ex-président algérien, avaient profité de facilités de la banque Trust Bank Algeria pour transférer des devises fortes à l’étranger, ce qui a poussé le conseil du prêt à chasser le directeur de la banque, douze jours après l’abdication de Bouteflika.

Notons que les mois derniers ont vu la poursuite d’hommes d’affaires du régime Bouteflika, tandis que l’armée poursuit la purge des institutions d’Etat de ce qu’elle a appelé « le gang ».

De son côté, le chercheur Mohammad Rabie ad-Dihi affirme que la chaîne qatarie al-Jazira a été chassée d’Algérie en 2012 et n’y a plus de bureau, mais qu’elle est apparue lors des manifestations qui refusaient la candidature de Bouteflika à un nouveau mandat présidentiel, et a essayé de montrer sa présence dans plus d’une ville algérienne. Il a ajouté que le but de la présence qatarie en Algérie est de provoquer le chaos.

Et d’ajouter que l’élite culturelle algérienne a créé une Commission sous le nom de « Commission de défense de l’Algérie » en rappelant l’expérience du pays avec le Qatar durant ce qu’on a appelé « la décennie noire », et qu’il existe des documents prouvant que le Qatar a pillé le pétrole et le gaz algérien avec l’aide des Frères.

"