Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Le Burkina Faso menacée de famine en raison du terrorisme

mercredi 18/septembre/2019 - 12:23
La Reference
طباعة

Les Nations Unies et la Croix-Rouge ont mis en garde contre une famine au Burkina Faso, en Afrique de l'Ouest. De plus en plus de personnes fuient les opérations terroristes et le pays est incapable de fournir des aliments et des soins médicaux aux personnes déplacées. Lors de la dernière attaque le 9 septembre, six policiers ont été tués dans une embuscade tendue au nord du pays. Depuis 2015, plus de 500 personnes ont été tuées dans des attentats similaires. Selon un communiqué du Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), quelque 289 000 personnes ont été contraintes à fuir leur domicile et vivent désormais dans des abris, soit trois fois plus qu'en janvier.

Le président du Burkina Faso, Roche Marc Christian Kapoor, a averti sur Twitter que ces actes odieux « ne resteraient pas impunis ».

Le Burina Fasso, pays francophone à majorité musulmane, subit le terrorisme depuis 2015, surtout après la chute du régime Compaoré. Le pays a commencé à faire face à des raids sporadiques visant des postes de police et de l'armée près de la frontière nord du pays avec le Mali. Le successeur de Compaoré, Roche Marc Christian Capori, a déclaré que la lutte contre le terrorisme serait l'une des priorités de son gouvernement. Une partie du territoire du Burkina Faso s’est transformée en centre de recrutement et en centre logistique pour les extrémistes dans la région du Sahel. Début 2010, l’organisation Al-Qaïda au maghreb arabe et au Sahel (AQMI) et ses alliés ont tenté à plusieurs reprises d’établir une présence permanente au Burkina Faso et à ses frontières. L’AQMI est une branche de l'organisation mère en Afrique, qui a revendiqué l'attentat de janvier 2016 dans un hôtel de Ouagadougou. Ce groupe ne travaille pas seul mais en liaison avec Al-MourabitounAl-Mourabitoun Al-Horass une organisation terroriste étrangère opérant principalement au Mali, en Algérie, dans le sud-ouest de la Libye et au Niger. En plus des deux groupes précédents, il y a aussi Ansar Eddine où combattent principalement des Touaregs, des Arabes et des Berbères. Boko Haram est le groupe terroriste le plus notoire d’Afrique.


"