Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Al-Qaïda au Yémen .. déploiement sur le terrain et concentration armée dans les montagnes

mercredi 18/septembre/2019 - 12:29
La Reference
طباعة

Près de quatre ans après la perte de ses dirigeants au Yémen à cause des frappes aériennes américaines, Al-Qaïda continue à opérer au centre de la province d'Abyan, au sud du Yémen. Le groupe a trois manières de recruter. La première est interne en mettant à profit le conflit sunnite-chiite au Yémen et dans la région arabe, la deuxième est de recevoir des éléments soutenant l'organisation aant fui la Syrie, la Libye et l'Irak, et la troisième manière s’appuie sur le soutien de services de renseignement de plusieurs pays en exploitant le conflit en cours au Yémen

Selon une étude du Centre d'études Abaad, Al-Qaïda opère au Yémen à travers de petits groupuscules, chacun dirigé par une personne, qui est l'émir du groupe. Selon le centre d’études sur les sanctions et le financement illégal, Al-Qaida gagne des dizaines de millions de dollars par an grâce aux opérations criminelles. Selon le centre, parmi les sources de financement de l’organisation au Yémen figurent le pétrole et le gaz, les taxes, le trafic d’armes et de munitions, les enlèvements et les demandes de rançon, le vol d’argent et le banditisme.

Ali al-Sarari, conseiller de l'ancien Premier ministre yéménite, a déclaré dans un communiqué qu'Al-Qaïda au Yémen tente actuellement de récupérer sa force perdue dans le passé, en tirant parti du chaos et des lacunes de la sécurité au Yémen. Par conséquent, les États-Unis veulent éliminer ce qui reste d'Al-Qaïda, surtout que l’organisation recrute actuellement des éléments terroristes et travaille à la restructuration de ses rangs. Nizar haïtham, dirigeant du Conseil de transition du Sud affirme que la branche yéménite des Frères musulmans soutient fermement Al-Qaïda et s'efforce de l’aider à contrôler autant de régions au sud du Yémen que possible, en tirant parti de l'état d'insécurité qui règne dans le sud. Al-Haitham affirme dans des déclarations spéciales à Al-Marje’ que la confrérie entretient de bonnes relations avec les dirigeants d'Al-Qaïda au Yémen, et et leur fournissent le financement, les armes et le matériel nécessaires.

"