Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Familles de jihadistes en Syrie : le quai d'Orsay répond aux accusations

mercredi 18/septembre/2019 - 12:33
La Reference
طباعة

Le ministre des Affaires étrangères est attaqué par une dizaine de familles de femmes et enfants de jihadistes français retenus dans des camps kurdes en Syrie. Le quai d'Orsay nie avoir refusé leur rapatriement.

Une dizaine de plaintes visent le ministre des Affaires étrangères. Elles émanent de familles de femmes et enfants de jihadistes français qui sont retenus en Syrie. Ces familles ont porté plainte contre Jean-Yves Le Drian pour « omission de porter secours », rapporte Le Point. Selon des sources concordantes, elles ont été déposées en juillet et septembre auprès de la CJR (Cour de Justice de la République). Cette juridiction est la seule à pouvoir juger les actes de membres du gouvernement encore en activité.

Selon les plaignants, la diplomatie refuse « de manière pesée, volontaire et intentionnelle » de rapatrier leurs femmes et enfants. Pour eux, ils sont « en situation de péril ». Ils mettent en avant l’argument des Kurdes qui demandent aux États de rapatrier « leurs ressortissants ». Le ministère français des Affaires étrangères s'est toutefois défendu de toute inaction dans le dossier des femmes et enfants de jihadistes français retenus dans les camps kurdes en Syrie. Le ministère a également assuré que sa « priorité »  était le retour des mineurs orphelins ou isolés.

"