Président et rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Conseiller éditorial
Roland Jacquard
ad a b
ad ad ad

Le meurtrier de la Préfecture de police refusait de serrer la main aux femmes

samedi 05/octobre/2019 - 01:01
La Reference
Joachim Veliocas
طباعة


Mickaël H. qui a tué quatre policiers au sein même de la préfecture de police de Paris où il travaillait au service documentaire du renseignement, s’était converti à l’islam il y a à peine 18 mois. Pour un homme de 45 ans, cette conversion a certainement dû être le fruit d’une longue réflexion. Mais étant d’origine antillaise et ne maitrisant pas l’arabe, par qui et comment a-t-il été instruit des rudiments de la religion musulmane ? Habitant Gonesse, dans une partie du Val d’Oise où le salafisme a le vent en poupe, il n’est pas à exclure qu’il ait côtoyé dans sa cité des individus ayant une vision erronée de l’islam. Le très bien informé site Actu17, administré par des policiers, écrit :

« Selon nos informations, la piste terroriste est privilégiée. L’auteur, converti à l’islam, devait être prochainement convoqué par sa cheffe afin de s’expliquer sur le fait qu’il ne saluait plus les femmes. ».

Le parquet anti-terroriste suit de très près l’évolution de l’enquête qui va avancer vite avec la perquisition dans son domicile de Gonesse et la mise en garde à vue de sa femme, musulmane depuis plus longtemps que lui.

"