Rédacteur en chef
Abdel Rahim Ali
Comité des experts conseillers
Roland Jacquard - Richard Labévière - Atmane Tazaghart - Ian Hamel
ad a b
ad ad ad

L’arrogance impérialiste

vendredi 14/septembre/2018 - 09:22
La Reference
طباعة

Nahla Abdel Moneim

La chose la plus étrange dans la vie d’Ossama ben Laden, ex-chef de l’organisation al-Qaïda, est sans doute ce que les renseignements américains ont trouvé dans son dernier domicile au Pakistan. En effet, sa bibliothèque personnelle contenait divers livres, mais le plus frappant est une œuvre de l’officier responsable de l’unité chargée de sa recherche au sein des renseignements américains : Michael Scheuer.

Cette œuvre, « L’arrogance impérialiste : pourquoi l’Occident a-t-il perdu la guerre contre le terrorisme », présente une vision critique des politiques américaines concernant les dossiers du terrorisme et de l’extrémisme radical, en abordant les concepts islamistes qui ont fait de la personnalité de ben Laden une source d’inspiration pour l’extrémisme.

Le livre parle de la stratégie sécuritaire et politique de l’Empire américain en l’accusant d’arrogance et de tendances colonialistes qui le conduiront fatalement à la défaite. Car, alors que l’Occident cherche à parachever sa gestion du monde après les guerres d’Afghanistan et d’Irak, les groupes radicaux confèrent à leurs éléments une légitimité plus grande pour combattre ceux qu’ils considèrent comme des ennemis.

L’ex-officier conseille également aux responsables occidentaux de cesser de répandre la haine et l’hostilité vis-à-vis des musulmans, et de ne pas se vanter de leurs capacités extraordinaires à susciter la démocratie partout où ils le décident, ignorant ainsi l’histoire véritable de l’humanité. 

"